À l’occasion de l’attribution du 10 millionième brevet pour une firme high-tech, l’entreprise d’équipement industriel Kempler Industries a publié un classement des entreprises et des régions les plus innovantes en termes de brevets. Apple trouve une petite onzième place, discutable par le traitement statistique de l’étude.

L’étude intitulée “Innovation Around the World : Where Patents Come to Life” établit le classement des États américains qui comptabilisent le plus de brevets par habitant au cours des cinq dernières années. La Californie, bien qu’étant le plus peuplée des USA, se positionne en première place suivie du Massachusetts, de Washington et du Minnesota. Parmi les moins productifs, on trouve le Mississippi, l’Alaska et la Virginie-Occidentale en queue de peloton.

Kempler Industries définit également les entreprises les plus innovantes. Une appellation pas vraiment justifiée étant donnée qu’elle ne se base que sur le nombre de brevets déposés mais ne tient pas compte des brevets appliqués dans les produits, ni même de la valeur et l’impact de ces brevets sur la technologie.

Néanmoins, d’après cette classification, Apple termine onzième malgré qu’elle se situe dans le berceau des brevets technologiques, la Californie. En haut de l’affiche, on retrouve IBM, suivi par Samsung Electronics et Canon. Apple arrive donc derrière son grand concurrent mobile, de même que son rival informatique Microsoft (huitième place).

On notera que la seule firme chinoise du top 20 se classe… en vingtième position et n’est autre que Huawei.