Il y a maintenant deux ans, Apple introduisait le gris sidéral sur les MacBook Pro. Plus sombre que l’argent présent sur tous les ordinateurs portables d’Apple omniprésent depuis plusieurs années. Seulement deux ans, et pourtant la couleur montre déjà ses limites, plus clients ont rapporté une perte de couleur sur la châssis de leur appareil.

Le problème apparaît avec le temps et toujours au même endroit : là où on pose ses mains pour taper sur le clavier. Le gris s’estompe et s’éclaircit avec l’usure, le gris sidéral n’étant qu’un procédé de peinture. Sur le forum d’Apple, un client rapporte le problème après neuf mois d’utilisation. Un autre affirme même voir disparaître la couche après seulement trois mois d’utilisation.

Le même type de problème apparaissait déjà sur les premiers MacBook blancs, Apple avait pris en charge une partie d’entre eux. Rebelote sur les MacBook argent, l’usure laissant apparaître une sorte de couleur rouille un peu rosée. Cette fois, Apple n’avait pris le problème en charge étant donné qu’il n’empêchai pas de poursuivre l’utilisation de son MacBook. Dans le cas présent, aucun des utilisateurs ayant rapporté cette décoloration ne semble avoir été entendu par la Pomme.

Ce type de décoloration se présente régulièrement sur la barre espace des MacBook, les ateliers ne remplacent alors que la ou les touches concernées. Le seul moyen d’obtenir un nouveau dessus de châssis sous garantie est de répondre aux conditions de remplacement du clavier papillon. Apple avait lancé un vaste programme de réparation sur les MacBook comportant ce type de mécanisme, défaillant sur certaines machines.