Il y a un mois, quasiment jour pour jour, Apple franchissait la barre historique des 1000 milliards de dollars de cotation en bourse. Certains s’attendaient à ce que les actions s’essoufflent après ce tour de force de l’entreprise californienne mais il n’en est rien. Les actions d’Apple ont encore progressé de 10% à la hausse.

L’action se clôturait au mois d’août à une valeur de 227,63$ peu après avoir atteint le chiffre historique de 228,87$ le vendredi 31 août. À l’issue de ce mois, la Pomme chiffrait à près de 1100 milliards de dollars.

Jusqu’au ira Apple ? La question mérite d’être posée à seulement quelques jours de la Keynote du 12 septembre. Cette flambée des actions s’explique par l’achat de titres boursiers en prévision de la présentation des nouveaux produits d’Apple, synonyme de bonnes affaire pour les traders. La cote de l’entreprise de Cupertino gonfle toujours au moment d’introduire les nouveaux iPhone.

Un investisseur de taille

Apple compte dans ses rangs la société d’investissements de Warren Buffet, Berkshire Hathaway. Un allié de taille puisqu’il a doublé sa participation dans Cupertino depuis 2017. Et ce, malgré l’inquiétude de Wall Street lorsque les analystes prédisaient l’échec de l’iPhone X. L’investisseur de 88 ans a tenu bon alors que les cotes chutaient et les rapports qui ont suivis ont démontré que l’iPhone X était en réalité l’iPhone de tous les records.

La société de Warren Buffet détient près de 250 millions d’actions évaluées à plus de 56 milliards de dollars. Ce qui en fait la deuxième société en termes de participation dans Apple derrière la société de fonds communs Vanguard.