Sortie en 2016, quelques mois après la toute première Apple Watch, la Series 1 se tient aujourd’hui aux côtés de plusieurs modèles de montres connectées Apple jusqu’à la récente Series 3. Pourtant, elle reste leader des ventes face à ses cousines.

Le cabinet Counterpoint Research a livré son étude du marché des montres connectées. Apple domine largement le milieu avec 41% des parts au second trimestre contre 48% à la même période en 2017. Fitbit s’est frayé une place vers le sommet en remportant 21% des parts pour ce trimestre, soit 13% de plus que l’an dernier.

Source: Counterpoint Research Q2 2018 Global Smartwatch Tracker

Quand on y regarde de plus près, on constate que l’Apple Watch Series 1 domine complètement les ventes d’Apple et même tous constructeurs confondus. 90% des montres connectées à la pomme vendues sont des Series 1. Cet immense fossé peut s’expliquer par le prix de vente réduit de ce modèle, 269€ sur le site d’Apple contre 369€ pour la Series 3. Certes, le modèle de 2016 ne bénéficie pas d’un support 4G mais nombres de clients semblent s’en accommoder pour économiser une différence de 100€.

Source: Counterpoint Research Q2 2018 Global Smartwatch Tracker

Outre la connectivité, les deux montres ne comportent pas de différences significatives, du moins pas assez pour les consommateurs. Reste à avoir si l’Apple Watch Series 4 qu’Apple devrait présenter lors de sa Keynote le 12 septembre dévoilera des atouts suffisants pour détourner le regard des clients vers elle. Un écran 15% plus grand et des capteurs santé supplémentaires sont notamment attendus.