Il y a un peu plus de vingt ans, le patrons d’Apple et de Lucent Technologies se rencontraient lors d’une réunion au sommet à Cupertino pour discuter d’une technologie nouvelle, le Wireless LAN. Wi-Fi Now est revenu sur ce meeting d’où né l’incontournable révolution qu’est le Wi-Fi.

Pour être tout à fait juste, il convient de préciser que le Wi-Fi possède plusieurs géniteurs. Vic Hayes est considéré comme l’un de ses membres fondateurs, au même titre que l’actrice et productrice américano-autrichienne Hey Lamarr. Si les Pays-Bas sont considérés comme le berceau technique du Wi-Fi, de par le travail sur les normes 802.11 avec la NCR Corporation, alors la réunion qui rassembla Apple et Lucent est le lieu qui permit au Wi-Fi de se faire connaître du grand public.

Une technologie qui ne trouve pas sa place

Lucent tentait déjà de populariser la norme 802.11 depuis plus de dix ans mais le succès n’est pas au rendez-vous. Apple en revanche y voit un fort potentiel et somme l’entreprise de préparer une présentation en sept jours.

Le product manager de Lucent Cees Links a convaincu, non sans mal, son PDG de l’accompagner à Cupertino. Ce dernier n’avait guère envie de fouler le sol d’une entreprise dix fois plus petite que la sienne et qui n’avait pas la renommée qu’on lui connaît aujourd’hui. Apple s’apprêtait alors seulement à lever le voile sur l’iMac.

Apple cherchait quelque chose de différent et de nouveau pour leur produit iBook et Steve s’était pris de passion pour l’idée de portables connectés sans fil“, raconte Cees Links. “Avec le recul, je pense qu’il avait déjà décidé ce qu’il voulait faire, bien avant cette rencontre.

La fougue de la jeune Pomme

La réunion commence mal, Steve Jobs est absent et entre dans la pièce sans la moindre formule de politesse. Le patron d’Apple raconte alors ses projets “pas forcément en rapport avec les slides montrés” pendant une dizaine de minutes. Jobs affiche alors ses ambitions : il exige des cartes Wi-Fi coûtant 50$ étant donné qu’il voulait les écouler à 99$.

Le défi est de taille, mais entre la puissance d’achat et le travail d’arrache-pied fourni par Lucent, Steve Jobs peut présenter le Wi-Fi au grand public un an après cette réunion. D’un tour de passe-passe, il se connecte à internet en plaçant simplement une carte Wi-Fi dans un iBook.