La marque vient de déposer un brevet qui explique ce qui pourrait devenir un jour la norme.

Fini les documents d’identifications classiques, Apple aimerait que ses téléphones puissent enregistrer les informations comme celle de votre carte d’identité, de votre passeport, ou de votre permis de conduire.

Le brevet déposé par Apple ce 30 mars 2018, intitulé « importation de documents dans un élément sécurisé », explique que grâce à la technologie RFID (radio frequency identification), le dispositif pourra transmettre les informations aux agents qualifiés lors d’un passage à la douane ou lors d’un contrôle.

La technologie RFID est loin d’être nouvelle, elle est déjà utilisée dans la vie de tous les jours, on la retrouve dans les antivols, les cartes MOBIB, les passeports, les cartes de payement sans contact ou encore les puces sous-cutanées des animaux domestiques. La RFID permet simplement de récupérer ou d’enregistrer des données à distances via une puce.

Là où Apple innove, c’est que la firme va faire en sorte que l’iPhone enregistre les informations d’un passeport ou d’une carte d’identité de manière « 100% sécurisée ». Une fois qu’on vous demandera votre carte d’identité, la requête sera directement envoyée sur votre téléphone, qui débloquera les informations nécessaires. Autre point positif selon Apple : il sera possible de retrouver l’identité du détenteur d’un iPhone volé ou perdu.