L’avenir du port Lightning semble incertain, que ce soit par le biais de la Commission européenne qui veut instaurer un unique standard de chargeur ou via le développement des recharges par induction (et donc sans fil). Retour en 5 points sur cette connectique instaurée par Apple sur ses appareils nomades.

8 broches contre 30

Apparu en 2012 en même temps que l’iPhone 5, le port Lightning est un connecteur à huit broches qui remplaçait alors celui à 30 broches introduit en 2003 avec l’iPod de troisième génération. Un changement qui marqua l’abandon de certaines fonctionnalités telles que l’iPod Out qui permettait d’afficher l’interface de l’application Musique sur un système audio automobile compatible.

Le premier à se connecter dans tous les sens

L’un des aspects révolutionnaires du connecteur Lightning est qu’il ne dispose pas d’un sens précis pour pouvoir se brancher. D’un côté comme de l’autre, ça fonctionne. Apple a ainsi devancé l’USB-C, qui possède la même caractéristique, puisque ce dernier a été créé en 2014.

Le port Lightning n’est pas destiné qu’aux iPhone et iPad

Fin 2013, le port Lightning commence à être présent sur la plupart des iPhone et iPad et est aujourd’hui devenu la norme chez Apple pour recharger ces appareils mobiles. On le retrouve même sur de nombreux autres produits de la firme: périphériques Mac, télécommande de l’Apple TV, Apple Pencil, écouteurs Beats, etc.

Pas que chez Apple

Essentiellement lié à Apple, le port Lightning est parfois adopté par d’autres constructeurs. Ainsi, JBL a conçu fin 2012 OnBeat Micro, une station d’accueil pour l’iPhone 5 équipée d’un port Lightning. D’autres accessoires issus de l’entreprise spécialisée dans la fabrication d’enceintes acoustiques en disposent également, comme les écouteurs Reflect Aware.

L’iPhone X aurait pu faire l’impasse sur le port Lightning

Avec l’iPhone X, Apple voulait initialement produire le tout premier smartphone sans fil. La firme se serait cependant ravisée au dernier moment en raison des problèmes inhérents à la recharge sans fil (par induction). Même si elle pourrait à terme marquer la fin du port Lightning, la technologie n’est pas encore dénuée de défaut et demande par exemple un temps de chargement plus long que par câble.