La ville de Cupertino invite Apple à subventionner la création d’une ligne Hyperloop.

En début de semaine, le conseil municipal de la ville de Cupertino (où se situent les locaux d’Apple) a rejeté la possibilité de l’instauration d’une taxe locale à destination des salariés des entreprises comptant plus de 99 salariés. Une taxe destinée à l’amélioration des routes et des transports de la ville qui aurait bien évidemment touché Apple, qui compte 25.000 employés au sein de la Silicon Valley.

La raison du rejet de cette mesure (à laquelle Apple était bien sûr opposée) serait liée à la mise en place d’une ligne Hyperloop en ville, qui s’étendrait “le long de la rivière de Stevens Creek, de la station Diridon et l’université DeAnza”, a déclaré le conseiller municipal Barry Chang.

Le maire de la ville, Darcy Paul, a par la même occasion signalé qu’il aimerait voir des entreprises technologiques telles qu’Apple subventionner la construction de ce projet coûteux.

Pour rappel, l’Hyperloop est à l’origine une idée d’Elon Musk et consiste en un système de transport à très grande vitesse dans un tube sous-terrain. La mise en place de cette “autoroute du futur” couterait entre 84 à 121 millions de dollars par mile (soit tous les 1,6 km). Apple, dont le chiffre d’affaires au dernier trimestre se situe à 53,3 milliards de dollars, ne s’est pas encore prononcé quant à son éventuel soutien au projet.