La capitalisation boursière d’Apple a atteint ce jeudi le chiffre de mille milliards de dollars au Nasdaq.

C’est un nouveau record pour Apple qui devient la première entreprise privée au monde à être passé au-dessus de la barre symbolique des 11 zéros. A titre de comparaison, Amazon, Google et Microsoft naviguent chacun autour des 800 milliards.

La firme de Cupertino a réussi cet exploit en dépassant le seuil de 207 dollars par action (dont l’acronyme est AAPL). A titre de comparaison, Apple avait débuté en bourse en décembre 1980 avec un taux de 44 dollars (équivalents à 0,79 dollar actuels). Depuis 2011, elle est la plus grosse entreprise cotée du monde et elle a vu son chiffre d’affaires se multiplier depuis, celui-ci atteignant 229 milliards en 2017. Les spécialistes parlent de 261 milliards pour cette année.

Apple culmine donc aujourd’hui et ce, non seulement grâce à la vente de ses produits mais également de ses services. A moins d’un retournement de situation face à une concurrence très présente, la mise en place de futurs projets tels que le très attendu service de streaming devrait permettre au géant d’atteindre à l’avenir bien d’autres sommets.