À Singapour, des dizaines de clients ont constaté des transactions anormales sur leurs comptes iTunes.

Une campagne de fraude de grande ampleur est en train de se dérouler à Singapour, nous apprend Channel New Asia. Des dizaines de clients Apple ont chacun eu des centaines de dollars retirés de leurs comptes bancaires après avoir été facturé pour des achats qu’ils n’ont pas effectués sur leurs comptes iTunes.

Les clients de trois banques sont touchés : OCBC, HSBC et DBS. Une personne a témoigné à Channel News Asia avoir perdu l’équivalent de 4400 € pour des achats sur iTunes. La victime raconte avoir été facturée sur sa carte de crédit HSBC. Elle a ajouté qu’elle avait seulement réalisé que quelque chose n’allait pas au moment où elle a reçu un SMS de la banque lui indiquant qu’il lui restait moins de 30% de sa limite de crédit.

Rien qu’à la banque OCBC, 58 cas de fraudes ont été reportés pour le mois de juillet. « Début juillet, nous avons remarqué et enquêté sur des transactions inhabituelles sur les cartes de 58 clients. Après confirmation que ces transactions étaient frauduleuses, nous avons lancé les mesures nécessaires et engagé le processus de remboursement », explique un responsable de la banque.

L’ensemble des banques locales ont depuis renforcé la surveillance de toutes les dépenses liées à iTunes. Apple Singapour est en train d’enquêter à son tour pour voir d’où vient le problème. La marque rappelle également aux utilisateurs l’existence d’une page permettant de signaler les achats frauduleux sur iTunes : « Les clients devront se connecter en utilisant leur ID Apple et pourront ainsi vérifier les achats effectués via leur compte et s’assurer de leur régularité avant de signaler tout litige ».