Grâce aux joueurs, Apple a bénéficié d’une couverture médiatique inattendue.

On le sait, la FIFA demande d’énormes sommes pour que les marques puissent avoir leur place à la Coupe du monde. Rien que pour cette année, l’instance dirigeante du football international devrait engranger plus de 1.6 milliard de dollars de recettes marketing.

Crédits Photo : Reuters – Tatyana Makeyev.

Comme c’était déjà le cas avec les écouteurs Beats, Apple compte sur l’appui des sportifs pour porter ses AirPods. Des dizaines de joueurs du monde entier ont été filmés et photographiés en train de porter les accessoires de la pomme. On ne sait pas si la marque a approché les joueurs pour cette Coupe du monde, mais on sait qu’elle y a déjà eu recours dans le passé pour ses écouteurs Beats pour lesquels elle avait recruté des athlètes internationaux de grand calibre.

Au débarquement des avions, en arrivant au stade, ou pendant les déplacements, les plus grandes stars du ballon rond ont été aperçues par plusieurs milliards de spectateurs (la Coupe du monde 2014 a attiré plus de 3 milliards de personnes) avec de jolies paires d’Airpods aux oreilles.

Crédits Photo : AP – Pavel Golovkin.

La FIFA n’est bien sûr pas dupe et applique des règles relativement strictes concernant les accessoires que portent les joueurs en dehors des matchs : aucune marque ou aucun logo ne peut être visible. Une solution simple pour lutter contre le « marketing sauvage ». Mais là où Apple tire son épingle du jeu, c’est grâce au design prononcé de ses AirPods et Beats, reconnaissables au premier regard sans même un logo.

Une belle opération donc pour Apple, qui a gagné une visibilité incroyable sans débourser le moindre centime.