Le propriétaire d’une Apple Watch aurait déposé plainte contre la marque pour fausse promesse sur la résistance de ses montres.

apple_mqk62ll_a_watch_series_3_42mm_1362215

Il n’est pas rare qu’Apple fasse de belles promesses à propos des produits que la marque vend. Sauf que cette fois, l’une d’entre elles n’est pas passée pour un Canadien, Dean Lubacki. En effet, ce jeune homme de 21 ans aurait porté plainte contre la marque pour publicité mensongère.

Le fait est que ce Canadien a investi dans l’une des montres les plus chers de la Pomme – près de 1700 euros – ; une Apple Watch Series 3 cellulaire, équipée d’un boitier en céramique. Celle-ci est vendue avec des arguments intéressants qui promettent une haute résistance à toutes sortes de choses, notamment les griffures. Ce n’est donc pas par hasard que Dean Lubacki a choisi cette montre et ses composants. Il a également souscrit à l’assurance AppleCare et choisi un bracelet en acier inoxydable. C’est d’ailleurs ce dernier qui poserait problème.

apple-watch-scratch

Pour ce Canadien – qui s’est exprimé auprès du blog iPhone in Canada -, le bracelet serait la cause des rayures sur sa montre. Celui-ci serait attiré par le dos de la montre et provoquerait de vilaines marques sur le boitier de l’Apple Watch, sans manipulation particulière du propriétaire. D’après Dean Lubacki, ce phénomène n’est pas anodin et serait un défaut de conception de la part d’Apple. Il a également observé des marques sur l’écran de sa montre qui seraient aussi causées par le bracelet.

apple-watch-ceramic-scratch

Déçu, l’homme s’est plaint auprès d’Apple et Tim Cook. La marque lui aurait proposé de remplacer sa montre par une nouvelle, ainsi qu’un accessoire offert, mais cela ne convient pas à M.Lubacki. Étant donné sa déception face aux fausses promesses de la marque, l’homme tenterait de recevoir des dommages et intérêts pour le dommage « mental » causé par cette expérience, ainsi que pour les dépenses effectuées et le temps gaspillé. Celui-ci compte également se représenter lui-même à la Cour.

Pour l’instant, Apple n’a pas encore répondu à ses demandes. Reste à voir si la marque ira dans son sens ou si l’homme devra se contenter d’une nouvelle montre avec le risque que le problème des rayures causées par le bracelet haut de gamme réapparaisse.