Apple a annoncé mercredi qu’il allait améliorer le cryptage des données sur ses iPhone pour mieux contrer les pirates informatiques…ainsi que les enquêteurs.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Ces nouvelles mesures arrivent à un moment où un nouvel outil appelé GrayKey, capable de déverrouiller les iPhone, commence à se faire une réputation dans les milieux technologiques. L’accessoire est notamment utilisé par les forces de l’ordre américaines afin de récupérer des données sensibles stockées sur des iPhone de criminels, victimes ou terroristes.

“Nous mettons le client au centre de tout”, a expliqué Apple dans un communiqué mercredi. “Nous renforçons sans relâche nos protections de sécurité dans chaque produit Apple pour aider nos clients à se défendre contre les hackeurs (…). Nous avons le plus grand respect pour les forces de l’ordre et ne concevons pas nos nouvelles mesures de sécurité pour contrecarrer leurs efforts dans leur travail”, s’est crue obligée de préciser la marque à la pomme.

Cette déclaration confirme ainsi le blocage du port Lightning des iPhone pour empêcher les piratages et renforcer la protection des données des utilisateurs. Cette désactivation est d’ores et déjà présente dans la version bêta d’iOS 11.4.

Pour rappel, la désactivation fonctionne sur le principe suivant: si au bout de 7 jours l’iPhone n’a pas été déverrouillé une seule fois, le mode “USB Restricted” est activé et le port Lightning ne peut plus être utilisé, si ce n’est pour recharger le téléphone.

Samuël Tubez & AFP