Une startup se propose de transformer votre téléphone en détecteur d’armes.

Screenshot+0638

Il existe déjà des coques qui permettent de rallonger l’autonomie des iPhone et d’autres qui font caméra 360°. Mais que pensez-vous d’une coque qui scanne les passants à distance pour révéler des armes ou explosifs dissimulés ?

C’est le concept de la startup Royal Holdings, basée à Los Angeles et dont le patron, Barry Oberholzer, travaillait dans pour des services de renseignements avant de monter sa boite. Royal Holdings affirme avoir créé un prototype de coque qui utilise des ondes radio, à la manière du sonar, pour détecter des objets cachés.

La coque, au doux nom de « Sword », vient se coller à un iPhone 8 Plus ou un Pixel 2 XL. Concrètement, celle-ci utilise un réseau de 18 antennes qui génèrent une image basée sur les ondes radio émises. Cette image sera ensuite associée à une base de données pour chercher les correspondances, permettant ainsi de détecter un couteau, une arme à feu ou un engin explosif. Le système fonctionnerait jusqu’à 10 mètres de la source.

D’après Royal Holdings, les premiers tests se sont avérés positifs : aucune fausse lecture n’a été observée. Il s’agit pour l’instant d’un prototype, la version opérationnelle est annoncée pour août et la commercialisation débutera l’année prochaine. La Sword sera disponible pour 1250$ avec un abonnement mensuel de 30$.

Si on attend tout de même de voir le produit fini avant d’y croire, la startup affirme avoir reçu plus de 8000 commandes anticipées de la part de sociétés privées, de casinos et d’un important district scolaire. Le département de la sécurité intérieure des États-Unis s’est aussi montré intéressé.