Une étudiante reçoit une amende de 400$ pour avoir conduit avec son Apple Watch

Par posté le 3 juin 2018

La loi canadienne concernant la distraction au volant est beaucoup plus sévère que chez nous.

apple-watch-sport-350-720x720

Victoria Ambrose, une étudiante de l’université de Guelph, en Ontario, a découvert que la police ne rigolait pas. Elle était en train de regarder l’heure sur son Apple Watch quand un policier lui a demandé de s’arrêter. Le policier lui a dit qu’il avait vu une petite source lumineuse et que la conductrice avait regardé quatre fois vers son poignet. De plus, lorsqu’elle attendait au feu, elle n’aurait pas démarré avant d’avoir regardé sa montre.

L’avocat de la jeune étudiante soutenait que la loi sur la distraction au volant, qui date de 2009 (à cause de l’usage généralisé des smartphones), ne s’appliquait pas dans ce cas de figure, car l’Apple Watch ne rentrait pas dans la catégorie des appareils mobiles. En effet, selon la loi, l’utilisateur doit appuyer pour activer l’écran, et appuyer une seconde fois pour le désactiver, ce qui n’est pas le cas avec la montre d’Apple. Ensuite, l’avocat a attiré l’attention sur le fait que la montre n’était pas connectée à un téléphone. Pour finir, la défense a ajouté que comme l’Apple Watch est portée au poignet, la montre remplit les caractéristiques pour être considérée comme un appareil « mains libres ».

La justice canadienne n’a pas du tout retenu les arguments de l’avocat : « Bien que l’Apple Watch soit plus petite qu’un smartphone, il s’agit d’un dispositif de communication capable de recevoir et de transmettre des données électroniques. Même attaché au poignet de l’accusé, il n’en reste pas moins une source de distraction, au même titre que si un smartphone était attaché au poignet de quelqu’un », explique le juge Lloyd Philipps.

Ambrose est repartie avec une amende de 400$. À la suite du verdict, son avocat a déclaré que la loi devait être plus spécifique concernant les nouvelles technologies.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>