Un jeune de 17 ans a utilisé Siri pour appeler les secours, alors qu’il ne savait plus bouger.

29018_une-evolution-majeure-de-siri-en-preparation-chez-apple

Alors que de nombreuses vies ont été portées au crédit de l’Apple Watch grâce à son avertissement d’état grave, c’est au tour de l’application de commande verbale Siri de pouvoir se targuer d’avoir sauvé une vie.

L’histoire se passe en Australie, en Nouvelle-Galles-du-Sud, où Darcy McKay, 17 ans, a eu un accident de moto dans un sentier de campagne. Le jeune homme souffre de plusieurs fractures aux vertèbres, a le coccyx et le bassin brisé, ainsi qu’une hémorragie au niveau du pancréas. Incapable de bouger, Darcy demanda à Siri d’appeler le triple zéro (le numéro d’urgence australien), ce qui permit aux secours d’arriver 20 minutes plus tard.

« Je suis tellement content d’avoir pensé à utiliser Siri, sinon j’y aurais laissé la vie », a témoigné Darcy au Sydney Morning Herald. Il a ensuite encouragé tout le monde à activer Siri sur son téléphone. « Si une situation comme ça vous arrive, vous avez besoin de Siri. Il est donc nécessaire de l’activer, sinon vous ne pouvez pas l’utiliser », ajoute-t-il.

Une très bonne nouvelle pour l’assistant personnel d’Apple, dont l’utilité était mise en question face aux assistants de Google et Amazon.

Ce n’est cependant pas la première fois que Siri sauve une vie : l’année passée, un Américain avait utilisé Siri pour appeler les secours après avoir subi de graves blessures aux yeux et aux mains suite à l’explosion d’une maison.