MacBook Pro : une tendance à ralentir à cause de la poussière

Par posté le 29 avril 2018

Si Apple préfère sortir des machines difficiles à démonter soi-même, cela ne lui empêche pas de proposer des ventilations qui s’obstruent facilement. Une tare qui ralentit forcément celles-ci.

apple-macbook-pro-12-inch-2017-4181

Si vous possédez un MacBook, vous avez sans doute déjà eu l’expérience d’une machine ralentie par des amas de poussière au niveau du ventilateur. Un nettoyage interne est alors conseillé. Et si cette étape pouvait se faire annuellement pour les anciens Mac, il semblerait que cela soit devenu une quasi-nécessité sur les nouvelles versions, et ce, de manière plus fréquente. En effet, le système de ventilation des produits Apple a toujours eu tendance à s’encrasser. Un problème qu’on retrouve sur les autres ordinateurs portables ou non. Cela se traduit par un ralentissement de la machine ou une surchauffe.

Il faut donc se montrer attentif aux différents symptômes que peut prendre une machine essoufflée. En plus d’une tendance à tourner en permanence et à des vitesses élevées – on peut l’entendre tourner -, un Mac poussiéreux peut se manifester par une lenteur caractéristique avec des performances moindres. Un passage par le Moniteur d’Activité montrera si oui ou non les capacités du Mac sont normales ou ralenties. Le processeur devrait montrer des chiffres supérieurs à 100%, ce qui n’est pas bon signe.

La solution : démonter la bête et nettoyer le ventilateur. Une manœuvre qui peut s’avérer complexe et qui peut annuler la garantie si celle-ci était toujours active. Il est donc conseillé de passer par un expert, histoire de ne pas faire d’erreurs. Et si vous êtes plutôt du genre bricoleur, attention qu’Apple a modifié la structure de ses produits, notamment les modèles depuis 2016. Une modification qui a rendu le démontage par les non-professionnels beaucoup plus difficile. En effet, pour accéder à la grille de ventilation, il vous faudra toucher à la carte-mère et même enlever un peu de colle. Une étape qui annulera la garantie.

Il est donc risqué de le faire seul. Malheureusement, cela s’avère souvent nécessaire. Il est conseillé de passer par un Apple Store, le nettoyage est supposé être gratuit.  Une bonne nouvelle puisque le souci s’avère chronique et progressif. Un passage obligé pour offrir une seconde jeunesse à votre Mac. Un coup de « chiffon » – enfin, plusieurs – et le tour est joué.

Quelques astuces contre l’encrassement

Afin d’espacer les nettoyages, on peut tenter de réduire la présence de la poussière. Dans un premier temps, pensez à éviter les pièces à forte concentration de poussière. Un environnement sain et propre est forcément conseillé, que ça soit pour l’utilisateur ou pour le Mac. Ensuite, il est très déconseillé de placer la machine sur une surface en tissus, en ventilant, l’ordinateur pourrait aspirer des fibres microscopiques. Privilégiez donc les surfaces dures et propres, tel un bureau. Évitez aussi de faire le ménage avec des époussettes qui ont la tendance de faire voler la poussière plutôt que de l’attraper.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Un commentaire

  1. iVince

    30 avril 2018 at 14 h 23 min

    Fort heureusement, le Mac Book Pro ne coûte que 2000€ ! Faudrait pas trop s’attendre à du premium, pour ce prix là :)

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>