Pour la première fois en 10 ans, la boutique d’applications d’Apple enregistre un recul important du nombre d’applications disponibles.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Entre le début et la fin de l’année 2017, l’App Store aurait perdu plus de 100.000 applications. Un important recul du parc applicatif qui s’explique par les différente réformes opérées par Apple sur sa boutique d’applications, et le ménage réalisé avec le passage au 64 bits en fin d’année, qui avait poussé vers la retraite de nombreux logiciels qui n’avaient plus été mis à jour depuis plusieurs années.

Au total, il resterait toutefois toujours plus de 2,1 millions d’applications compatibles avec l’iPhone sur l’App Store, selon App Figures. Pas de quoi s’inquiéter donc pour la compatibilité logicielle. D’autant plus que les développeurs restent très actifs. En 2017, 755.000 nouvelles applications ont ainsi été soumises à Apple. L’engouement des développeurs est toutefois retombé puisqu’App Figures rapporte un recul de 29% des soumissions en 2017 – pas inquiétant là non plus, puisqu’il s’agit davantage d’un ajustement de la demande qu’un véritable effet de mode.