Ce vendredi, en Chine, dans la province de Shenzhen, les douaniers ont démantelé une organisation criminelle. Cette dernière utilisait des drones pour transporter l’équivalent de 500 millions de yuans (environs 65 millions d’euros) de smartphones entre Hong Kong et Shenzhen.

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Les autorités ont arrêté 26 suspects qui utilisaient des drones pour transporter des iPhone reconditionnés sur les 200 mètres séparant la Chine de Hong Kong. La valeur totale de cette opération a été estimée à 500 millions de Yuans, soit environs 65 millions d’euros.

Le journal chinois Legal Daily a déclaré : « C’est la première fois en Chine que des drones sont utilisés dans un trafic transfrontalier de contrebande ».

Les trafiquants opéraient généralement après minuit et n’avaient besoin que de quelques secondes pour transporter des sacs contenant plus de 10 iPhone à chaque fois. Selon le journal, le groupe pouvait faire passer jusqu’à 15.000 téléphones par nuit !

La réglementation concernant l’utilisation des drones est devenue une priorité pour la Chine, premier fabricant mondial de drones grand public. Le pays avait publié, l’année dernière, des règles strictes afin d’éviter les accidents entre les drones et les aéronefs, exigeant notamment aux propriétaires de drones d’un certain poids d’enregistrer leur appareil sous leur vrai nom.

Selon le Legal Daily, les douanes de Shenzhen surveilleront de près l’activité aérienne sur la frontière avec Hong Kong. Ils renforcent également leurs capacités techniques incluant du nouveau matériel, notamment des drones et des moniteurs à haute résolution permettant de détecter les activités suspectes.

Article rédigé par Maxim Lopez.