Le dernier smartphone d’Apple affiche un prix de vente qui dépasse la barre des 1000€. Un tarif que le groupe californien justifie par les nombreuses innovations introduites par ce modèle…

Crédit photo : E.F.
L’écran de l’iPhone X couvre 82% de la face avant du smartphone – Crédit photo : E.F.

Attendu au tournant, le dernier smartphone d’Apple a fait fantasmer durant des mois les fans de la Pomme. Il faut dire que les nombreuses rumeurs, abondamment relayées sur la toile par les sites spécialisés, ont progressivement fait monter la sauce. Marquant une rupture avec le reste de la gamme, l’iPhone X représente non seulement une évolution majeure du catalogue de produits de la Pomme, mais aussi un joli « cadeau d’anniversaire » de la marque à ses fans. Car beaucoup l’ont oublié, mais l’iPhone célèbre déjà son dixième anniversaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le groupe californien a sauté la « neuvième » génération d’iPhone pour baptiser ce modèle anniversaire « iPhone X. »

Avant de s’attaquer à la fiche technique de la bête, il est important de recontextualiser ce modèle, dit « haut de gamme », qui est vendu en boutique au tarif de 1159€ tout de même (pour le modèle le plus abordable). L’iPhone X n’est pas le successeur de l’iPhone 7, ni de l’iPhone 8 d’ailleurs. Il s’agit en réalité davantage d’un aperçu de ce à quoi devrait ressembler la prochaine génération d’iPhone – un « cadeau » de la Pomme à ses clients les plus fidèles qui offre aux consommateurs prêts à débourser une petite fortune la possibilité d’effectuer un voyage dans le temps et de goûter à certaines technologies avant les autres…

Malgré sa taille d'écran, il est plus petit que l'iPhone 7 Plus - crédit photo : E.F.
Malgré sa taille d’écran, il est plus petit que l’iPhone 7 Plus – crédit photo : E.F.

Certes, Apple s’offre avec ce modèle une marge généreuse sur chaque exemplaire vendu dans le commerce, mais en réalité, l’iPhone X doit davantage son prix à la rareté de ses composants. Premier iPhone équipe d’une dalle OLED, l’appareil n’a pu être produit qu’en des quantités limitées. Le proposer à un prix supérieur à l’iPhone 8 prenait dès lors tout son sens, dans la mesure où Apple voulait à tout prix éviter des ruptures de stock intempestives et une file d’attente de plusieurs mois…

Un écran OLED, pour les gros consommateurs de multimédia

La principale caractéristique de ce modèle est à chercher au niveau de l’écran, équipé pour la première fois d’une dalle OLED. Une technologie déjà adoptée par les nombreux concurrents d’Apple, et qui offre bien des avantages par rapport aux écrans LCD. A commencer par le rendu des couleurs, plus vives, et en particulier du noir, qui apparaît beaucoup plus sombre que sur un écran LCD. Les propriétaires de Galaxy S8 en attesteront, difficile de faire machine arrière lorsqu’on a eu un écran OLED entre les mains. Le rendu des images est ici tout simplement bluffant, et les cinéphiles devraient être les premiers à applaudir l’initiative, avec le support du format HDR sur Netflix, qui donne une nouvelle dimension aux divertissements.

L’écran de l’iPhone X couvre par ailleurs une part beaucoup plus importante de la face avant du smartphone (jusqu’à 82% !), et offre ainsi une expérience inédite pour les propriétaires d’iPhone. Cela permet également à Apple de glisser un plus grand écran que celui de l’iPhone 7 Plus dans le corps d’un smartphone de taille relativement modeste. Beaucoup plus facile à utiliser d’une seule main que l’iPhone 7 Plus, l’iPhone X est un véritable régal à tenir entre ses mains.

L'iPhone X est parfait pour visionner un film ou pour jouer - crédit photo : E.F.
L’iPhone X est parfait pour visionner un film ou pour jouer – crédit photo : E.F.

Un design élégant

Sur le plan visuel, l’iPhone X n’évolue que très peu. On notera toutefois qu’Apple a tenu à rendre hommage aux tous premiers modèles en s’inspirant de la forme de “goutte” de l’iPhone de toute première génération et en optant pour des matériaux moins nobles, comme le verre, qui compose l’essentiel de la coque, et rend l’appareil plus fragile que ses ancêtres. Autrement dit, il faudra impérativement passer par une coque pour protéger la surface de l’appareil, qui, par ailleurs, a la vilaine tendance à accumuler rapidement les tâches de doigt.

On regrettera tout de même au niveau du design le rebord au niveau du double capteur-photo, peu esthétique et surprenant pour un appareil de la pomme, et l’embonpoint de l’appareil, qui gagne encore quelques millimètres d’épaisseur par rapport à ses aînés. Rien de bien fâcheux en soi toutefois.

Agréable à tenir en main, le smartphone est également très agréable à regarder avec son écran presque sans bordures et ses jolies cornes qui “encadrent” le capteur Face ID. Si celle-ci n’ont pratiquement aucune utilité, elles donnent au nouveau smartphone d’Apple un look très particulier. On regrettera tout de même qu’Apple ne soit pas parvenu à limiter davantage l’espace que prend ce capteur, par rapport au module de l’Essential Phone par exemple.

Des fonctions innovantes

Face ID est l'une des innovations majeures de l'iPhone X - crédit photo : E.F.
Face ID est l’une des innovations majeures de l’iPhone X – crédit photo : E.F.

Du côté des fonctionnalités, l’iPhone X représente une évolution majeure par rapport aux anciens appareils de la pomme. Outre son superbe écran OLED, le modèle spécial anniversaire introduit un système de reconnaissance faciale baptisé Face ID qui permet de s’identifier en scannant la surface de son visage. Beaucoup plus sécurisé que les systèmes concurrents, le système introduit par Apple se montre d’une réelle efficacité. Il souffre toutefois d’un défaut majeur : l’utilisateur devra quoi qu’il arrive faire glisser son doigt sur la surface de l’écran pour accéder au menu… Un déblocage automatique à la OnePlus 5T aurait été tellement plus pratique!

L’introduction d’un capteur de reconnaissance faciale permet par ailleurs à Apple de se débarrasser du bouton Home, et par la même occasion du lecteur d’empreinte digitale, encombrant et pas forcément très utile… Une bonne chose en soi, même si certains auraient sans doute apprécié avoir le choix entre les deux options biométriques.

Autre changement apporté par l’intégration du capteur Face ID : la navigation dans l’interface est modifiée avec l’introduction de nouveaux gestes à mémoriser par l’utilisateur. Pour revenir à l’écran d’accueil, plus besoin de chercher le bouton Home par exemple, puisqu’il suffit désormais de faire glisser son doigt du bas vers le haut de l’écran.

Le jack a définitivement disparu - crédit photo : E.F.
Le jack a définitivement disparu – crédit photo : E.F.

Outre le bouton Home, l’iPhone X est également dépourvu du fameux port jack, qui avait déjà disparu avec l’iPhone 7. Inutile de polémiquer autour de sa disparition puisque l’appareil est toujours fourni avec un adaptateur et qu’on sait depuis longtemps maintenant qu’Apple ne retournera pas sa veste sur ce sujet.

En perdant son port jack et son bouton Home, l’iPhone X a gagné une meilleure étanchéité, avec la norme IP67, qui lui permet de supporter une immersion jusqu’à 1 mètre durant une période de 30 minutes. Suffisant pour éviter les accidents dans la salle de bain ou à la plage…

Autres points intéressants : l’appareil supporte la nouvelle norme Bluetooth 5 pour les objets connectés, supporte le chargement sans fil – mais il faudra acheter une station de charge compatible, séparément -, et le chargement rapide. Cette dernière fonction déçoit toutefois puisque le câble fourni avec l’appareil ne permet pas de profiter de cette fonctionnalité. Surprenant dans la mesure où l’appareil est déjà vendu plus de 1.000€, budget auquel il faudra donc ajouter celui d’un chargeur rapide… Inutile de préciser qu’il s’agit là de la petite goutte d’eau qui fera déborder le vase pour certains…

De solides performances

Avec ses 3 Go de RAM, l'appareil est d'une fluidité exceptionnelle - crédit photo : E.F.
Avec ses 3 Go de RAM, l’appareil est d’une fluidité exceptionnelle – crédit photo : E.F.

Du côté des performances, l’iPhone X ne déçoit pas avec son processeur A11 Bionic et ses 3 Go de RAM qui lui offrent une fluidité exceptionnelle. Certes, on trouve désormais des appareils sous Android qui embarquent 8 Go de RAM et dépassent même l’iPhone en fluidité, et on aurait été en droit d’obtenir un résultat encore plus impressionnant, surtout vu le prix auquel est vendu cet appareil, mais force est de constater que l’expérience utilisateur est excellente et la navigation d’une fluidité exceptionnelle.

Malgré ses performances, l’iPhone X ne chauffe que très peu, ne dépassant jamais les 40 degrés. Il faudra toutefois vérifier à ne pas trop l’utiliser en plein soleil ou par des températures très basses pour éviter que sa batterie fonde comme neige au soleil.

Capable de faire tourner toutes les applis du Store dans des conditions optimales, l’iPhone X se veut la nouvelle Rolls-Royce de la société californienne, et de par son statut de produit de luxe, devrait garantir à ses propriétaires une longue espérance de vie. Il faudra toutefois voir de quelle façon le futur bridage de l’appareil affectera ses performances sur le long terme, ainsi que son autonomie, qui en dépit d’une batterie de plus haute capacité, demeure juste dans la moyenne, assurant une journée complète d’usage pour le commun des mortels. Vu son statut de téléphone haut de gamme, on aurait toutefois pu en attendre plus d’Apple sur ce point…

Le même constat ressortira par ailleurs de l’aspect audio, correct mais sans plus. Equipé de deux haut-parleurs stéréo, le smartphone d’Apple délivre un son de qualité mais qui n’a rien d’exceptionnel pour un smartphone à plus de 1.000€. Apple aurait très clairement pu là aussi nous impressionner davantage en faisant preuve de davantage d’innovation.

Les Animojis comme cache-misère

Les Animojis, un gadget sans importance - crédit photo : E.F.
Les Animojis, un gadget sans importance – crédit photo : E.F.

Au niveau de la photo, le smartphone d’Apple déçoit également en se classant globalement au même niveau que l’iPhone 8 et que son ancêtre, l’iPhone 7. Les évolutions sont mineures, malgré le changement d’optique.

Apple a en effet opté pour un combo 12mpx f/1,8 & 12 mégapixels f/2,4 qui offre un résultat certes excellent, mais qui n’a rien d’exceptionnel compte tenu du prix de l’appareil. Très clairement, on aurait là aussi pu s’attendre à davantage. L’atout d’Apple face à ses concurrents reste le réalisme de ses couleurs, très naturelles, et le piqué, excellent. S’il parvient à capturer des images de qualité dans les environnements mal éclairés, le rendu reste inférieur à ce qu’on est capable d’obtenir avec plusieurs flagships concurrents – le G6 pour ne citer que lui. Si les professionnels noteront une légère amélioration par rapport à l’iPhone 8, les différences entre les deux capteurs restent trop faibles pour justifier l’achat de ce modèle.

Pour ce qui est de la caméra frontale, l’évolution par rapport à l’iPhone 7 Plus reste très timide également, avec un découpage du sujet en mode portrait bon mais pas excellent et une qualité d’image globalement bonne pour les selfies, mais qui ne surprendra là aussi pas vraiment. Les vraies innovations sont à chercher au niveau du logiciel, avec les fonctions “éclairage de portrait” qui permettent de supprimer l’arrière plan pour apparaître sur un fond noir. Une fonction plutôt aboutie qui reste toutefois très gadget. Il en va de même pour les Animojis qui n’apportent rien de vraiment intéressant si ce n’est un petit délire entre amis. La génération Snapchat adorera, les autres testeront la fonction une fois, avant de l’enterrer.

L'iPhone X déçoit pour la partie photo - crédit photo : E.F.
L’iPhone X déçoit pour la partie photo – crédit photo : E.F.

S’il déçoit donc sur plusieurs plans, l’iPhone X n’en reste pas moins un excellent smartphone – certes vendu à un tarif pas totalement justifié -, mais qui parviendra sans doute à séduire les gros consommateurs de contenu multimédia, cinéphiles et gamers de par la qualité de son écran, son élégance et ses excellentes performances. Une valeur sûre, qui peut en outre se vanter d’ouvrir les portes d’un cercle très fermé au sein de la galaxie Apple…

Les + :

– Un design élégant
– L’écran OLED, d’une qualité étonnante
– Agréable à prendre en main
– Face ID, tellement plus pratique que Touch ID
– Exit le bouton Home
– De solides performances
– Etanche
– La charge sans fil, enfin

Les – :

– Un prix trop élevé
– Pratiquement pas d’évolution côté photo…
– L’autonomie, juste dans la moyenne
– Le chargeur rapide, pas fourni avec le smartphone
– Devoir glisser son doigt pour débloquer Face ID
– Les cornes, qui dénaturent l’interface utilisateur

Conclusion

Fortement critiqué pour son prix qui dépasse la barre des 1000€, l’iPhone X n’en reste pas moins un excellent smartphone et un produit d’une qualité extraordinaire qui mérite le détour ne serait-ce que pour son écran, qui offre un réel confort d’utilisation et l’adresse très clairement aux gros consommateurs de contenu multimédia. Si la majorité des fonctionnalités qu’il introduit restent très gadgets (reconnaissance faciale & chargement sans fil), son design élégant, son écran sans bordures et sa dalle OLED en font un accessoire désirable, qui séduira ceux qui disposent d’un budget assez large pour se permettre de dépenser plus de 1000 euros dans un smartphone. Un “investissement” qui leur ouvrira les portes d’un cercle très fermé : celui des technophiles avertis qui auront droit en primeur à un aperçu de ce qui les attend avec la prochaine génération d’iPhone. Un “ticket” d’entrée chèrement payé, mais qui se justifie toutefois parfaitement par la pénurie d’écrans OLED qui frappe l’industrie. On regrettera toutefois qu’Apple n’ait pas pris la peine de marquer la différence avec l’iPhone 8 niveau photo, autonomie et performances. Dommage également qu’Apple n’ait pas eu la décence d’offrir le chargeur rapide ni la plaque de chargement Qi avec son smartphone…