Pour le réalisateur d’Ocean’s Eleven, l’iPhone est l’avenir du cinéma.

Steven Soderbergh (1)

Le dernier film de Steven Soderbergh, Unsane, est un thriller horrifique dont la particularité est d’avoir été entièrement tourné à l’aide d’un iPhone. Prévu au mois de mars aux Etats-Unis, le film ne sera vraisemblablement pas le dernier film à être tourné de cette manière par le cinéaste.

Dans une interview donnée lors du festival de Sundance, relayée sur le site Indiewire, le réalisateur marque son enthousiasme envers cette nouvelle expérience. “Je pense que c’est l’avenir. Quiconque va voir ce film et n’a aucune idée de l’historique, ne se rendra pas compte que cela a été tourné au téléphone. Ce n’est pas de la vanité. Les gens oublient, car c’est un enregistrement 4k”.

A la question visant à savoir s’il continuera de tourner ses longs métrages à l’aide d’un iPhone, le réalisateur répond “Il y a un obstacle philosophique que beaucoup de gens ont à propos de la taille de l’appareil servant à capturer les images. Je n’ai pas ce problème. Je considère cela comme potentiellement l’une des expériences les plus libératrices que j’ai jamais eues en tant que cinéaste, et que je continue d’avoir”.

Même s’il est un grand amateur de caméras haut de gamme, il semblerait donc que le smartphone d’Apple ait tapé dans l’œil du cinéaste, tout comme il a séduit avant lui le réalisateur Sean Baker pour les besoins de son film Tangerine sorti en 2015.