Revue de presse : l’Homepod ne déçoit pas

Par posté le 29 janvier 2018

Les critiques sont unanimes : le Homepod est une totale réussite, si vous baignez dans l’univers de la Pomme.

homepod-white-shelf

L’enceinte connectée d’Apple, le HomePod, est déjà disponible à la précommande et les premières livraisons interviendront le 9 février… Aux Etats-Unis. Oui, nous devrons attendre encore un peu pour en profiter, mais plusieurs journalistes ont eu l’occasion de mettre la main dessus et leurs premières impressions donnent une bonne idée de ses capacités.

Là où l’enceinte était attendue au tournant, c’est bien évidemment sur la qualité audio. A 350 dollars le morceau, on est évidemment en droit d’en attendre beaucoup. Julian Chokkattu de Digital Trends, fait état d’un son chaud « sans que les basses soient omniprésentes, même si elles sont assez riches. En fermant les yeux, c’est facile de se croire à un concert ».

Du côté de Techradar, Gareth Beavis a noté la puissance du Homepod : « la qualité du son à haut volume est impressionnante. Les musiques avec beaucoup de paroles sont claires et authentiques et tout au long du test, le son a été délivré sur un large spectre. On a parfois l’impression que l’enceinte essaye d’en faire presque trop vu sa petite taille ».

Pour Jeremy White qui signe un article sur Wired, ce qui saute aux oreilles ce sont « les formidables basses dont l’HomePod est capable. Les voix sont également très claires ». Tous trois s’accordent également sur le fait que l’enceinte connectée d’Apple propose une belle spatialisation du son. Placée au centre d’une pièce, elle diffuse la musique de manière uniforme et il faut vraiment s’en éloigner pour que le son perde de sa superbe.

homepod-standing-black

Siri pleinement fonctionnel

L’HomePod possède son propre système de calibration, ce qui veut dire que quand elle est placée près d’un mur, elle diffuse le son en tenant compte de la surface proche. Pour qui souhaiterait faire une installation stéréo, il sera à l’avenir possible d’appairer deux HomePod ensemble. Une fonctionnalité que Gareth Beavis a pu expérimenter et qui n’apporte à priori pas grand chose si ce n’est la possibilité de sonoriser efficacement une pièce plus grande. Sauf qu’à 700 dollars le kit, pas sûr que beaucoup de gens se tournent vers cette solution uniquement pour écouter de la musique, quand il est possible de s’offrir un ampli et quelques enceintes pour la même somme. En revanche, si l’intégration de Siri, l’assistant vocal d’Apple, est importante pour vous, alors l’HomePod peut être une solution viable.

L’enceinte propose en effet toute une palanquée de fonctions liées à Siri. Si on retrouve bien évidemment les commandes basiques de la musique (play/pause, chanson suivante, contrôle du volume…), il est aussi possible de demander plein d’autres informations comme par exemple qui est l’artiste de la chanson en cours de lecture, quelles sont les commentaires des utilisateurs sur l’album etc. Siri fonctionne aussi de concert avec d’autres objets connectés de la maison et peut tout à fait répondre à des ordres prédéfinis comme « Good morning » pour ouvrir les volets, allumer les lumières ou encore avoir un résumé de l’actualité du jour via des médias partenaires.

L’HomePod n’est pas tout à fait exempt de défauts. Tous les premiers tests fustigent quasi unanimement le fait que l’enceinte connectée d’Apple ne fonctionne qu’avec Apple Music. En somme l’HomePod n’a vraiment de sens que pour les utilisateurs déjà profondément baignés dans l’écosystème de la marque californienne. A l’image des autres produits frappés d’une pomme, le design minimaliste, la bonne qualité de fabrication mais surtout le prix font de l’HomePod un produit résolument premium. La concurrence propose souvent des produits similaires un peu moins chers, à l’image de Sonos avec la One (199 dollars). A l’heure actuelle, seul Google avec la Home Max propose un produit un peu plus cher, listé 399 dollars.

homepod-siri-interact

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>