Contrairement à l’iPhone X ou aux Airpods, l’Homepod ne devrait pas être en rupture de stock lors de son lancement.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Si d’ordinaire les produits Apple sont en rupture de stock dès l’ouverture des précommandes, le Homepod pourrait suivre une direction totalement différente. Car si l’on en croit les données communiquées par Apple jusqu’ici, l’enceinte connectée du groupe californien reste disponible dans l’ensemble du réseau de distribution d’Apple. Un manque d’engouement qui pourrait être lié à la très faible campagne de communication qui a entouré la sortie du Homepod…

Disponible uniquement sur deux marchés au début (le Royaume-Uni et les Etats-Unis), le Homepod sera lancé sur d’autres marchés au printemps prochain. Il sera dès lors possible de se le procurer en France et en Allemagne.

Produit de niche, l’accessoire ne sera livré qu’en quantités limitées. Et son tarif de 349$ semble d’ailleurs avoir découragé de nombreux acheteurs de passer commande.

Pour l’heure, l’objet reste disponible pour enlèvement dans la plupart des Apple Stores dès le 9 février – soit sa date de commercialisation.

Il faudra néanmoins attendre quelques temps encore avant de tirer les premières conclusions, car si pour l’heure le Homepod s’annonce comme un petit fiasco pour la marque californienne, rappelons qu’il ne s’agit que d’une première tentative du géant californien de se lancer sur un marché en pleine expansion…