L’Apple Homepod dans les starting-blocks… aux États-Unis

Par posté le 23 janvier 2018

Dévoilée lors de la conférence pour développeurs d’Apple (WWDC) en juin 2017, l’enceinte intelligente HomePod se fait décidément attendre. Toutefois, sa validation auprès de la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur américain des télécommunications, devrait en toute logique accélérer sa sortie, au 1er trimestre 2018, d’abord aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie.

homepod

Cet HomePod se présente donc comme une enceinte intelligente, dans la lignée de ce que proposent déjà Amazon et Google avec leurs gammes Echo et Home. Initialement prévue fin 2017, sa sortie a été repoussée au grand bénéfice de ses concurrents qui imposent actuellement leurs produits dans ce secteur en plein dynamisme. Il pourrait ainsi se vendre plus de 50 millions d’assistants vocaux intelligents dans le monde en 2018, selon Canalys.

Pour se différencier de la concurrence, Apple mise sur plusieurs choses. En ce qui concerne le son, la marque à la pomme propose une qualité audio à 360 degrés avec un boomer pour les basses et un ensemble de sept tweeters pour les hautes fréquences.

D’autre part, l’enceinte utilise une technologie de reconnaissance spatiale qui détermine son positionnement dans la pièce afin d’adapter en conséquence le son émis. Enfin, elle renferme pas moins de 6 microphones, lesquels permettent de parfaitement “entendre” et “comprendre” les différentes actions demandées. D’autre part, l’assistant vocal d’Apple, Siri, permet d’accéder de manière privilégiée et à l’offre d’Apple Music ou encore de contrôler l’ensemble de ses produits domestiques connectés à HomeKit, qu’il s’agisse de gérer la lumière ou l’ouverture et la fermeture des stores.

HomePod s’annonce compatible avec tous les iPhone utilisant iOS 11 (soit toute la gamme Apple depuis l’iPhone 5s). Il sortira dans un premier temps aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, étant donné qu’il ne comprend pour l’instant que l’anglais. Il est annoncé à 349 dollars, soit bien plus cher que ses concurrents, directs (Amazon et Google) ou indirects (Sonos et JBL)

Dépêches de l’Agence France Presse.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>