Le groupe californien proposera à sa clientèle une fonction qui permettra d’activer ou désactiver le bridage des iPhone, sur commande.

Crédit photo :  AFP
Crédit photo : AFP

Lors d’un entretien avec la chaine télévisée américaine ABC News, Tim Cook, le patron d’Apple, a déclaré que son entreprise déploierait prochainement une mise à jour d’iOS qui permettra aux propriétaires d’iPhone d’activer ou désactiver le bridage de leur appareil sur commande.

Une annonce qui intervient plusieurs semaines après les révélations de plusieurs sites spécialisés qui avaient découvert l’existence d’un bridage des appareils les plus anciens, dont les performances étaient volontairement réduites pour augmenter la durée de vie des batteries et éviter une extinction de l’appareil en cas de surchauffe.

Forcé de réagir, Apple avait annoncé un vaste programme de remplacement de batteries permettant aux propriétaires d’un iPhone de plus d’un an de remplacer la batterie de leur appareil contre un unique paiement de 29€ en magasin.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, l’utilisateur pourra choisir de favoriser les performances au lieu de la stabilité, ou inversement.

Conscient des erreurs commises, Tim Cook a exprimé son regret de ne pas avoir fait preuve de plus de transparence. « Peut-être que nous aurions dû être plus clair sur ce que nous faisions », admet le PDG du groupe. « Nous nous excusons profondément auprès de tous ceux qui pensaient qu’il y avait une autre motivation. »

Toutefois, comme le rappelle Tim Cook, le bridage des appareils est là pour une bonne raison, et le PDG d’Apple ne recommande pas à la clientèle du groupe de désactiver la fonction par défaut. Selon lui, il doit davantage s’agir d’un outil qui peut être utilisé occasionnellement, et notamment lorsque l’utilisateur doit rester joignable.

La mise à jour en question devrait être déployée d’ici un peu plus d’un mois, tout d’abord auprès de la communauté de développeurs, puis du grand public.