Les futurs iPhone devraient embarquer un tout nouveau processeur.

a11

Le groupe taïwanais TSMC, partenaire d’Apple dans la conception des puces A11, prévoirait d’investir 20 milliards de dollars dans la construction d’une usine spécialisée dans la production de puces 3nm en 2020. En 2018, il devrait ouvrir un autre site spécialisé dans la production de puces 5nm.

Apple resterait son principal client. Et à en croire les échos qui circulent dans la presse locale, TSMC travaillerait déjà sur la conception d’une puce A12 pour le géant californien. Le groupe taïwanais aurait déjà signé un deal avec Apple, pour la production de puces 7 nm en 2018, les fameuses puces A12 qui équiperont les prochains iPhone.

Pas plus de précisions sur le moment sur les performances de ces nouvelles puces, toutefois il semblerait qu’Apple et TSMC prennent très au sérieux le développement des futurs processeurs, vu les montants engagés dans la recherche et le développement chez la société taïwanaise.