BatteryGate : pour le vice-président d’Apple, les batteries iPhone étaient immortelles

Par posté le 4 janvier 2018

L’affaire des ralentissements volontaires des iPhone continue de faire grand bruit. Après la confirmation et les excuses d’Apple, c’est au tour du vice-président de la compagnie de faire un commentaire.

Crédit :  Justin Sullivan Getty Images

Crédit : Justin Sullivan Getty Images

Dans sa lettre officielle d’excuses, Apple explique que toutes les batteries rechargeables ont une durée de vie limitée de part leurs composants épuisables. En cause, l’utilisation des appareils épuiserait les composants chimiques des batteries, diminuant ainsi les capacités de charge.

Donc, comme la plupart des gens le savent, les batteries font partie des objets consommables, elles ont donc une date de péremption. Pour Apple, les capacités de charge d’une batterie perdraient 20% tous les 500 cycles. Pourtant, si on se rapporte aux propos de Greg Joswiak, en 2007 lors du lancement du premier iPhone, le discours n’était pas le même.

A l’époque, le vice-président du marketing de la marque avait déclaré lors qu’une interview accordée à MacWorld : “la plupart des utilisateurs d’iPhone se rendront compte, comme la plupart des clients d’iPod se sont rendus compte, qu’ils n’ont jamais eu besoin de remplacer leurs batteries.”

Pour le premier smartphone d’Apple, concevoir un téléphone avec une batterie non-amovible était une décision commune des responsables. Les propos de Joswiak à l’époque laissaient clairement penser qu’il n’y aurait jamais besoin de remplacer la batterie du téléphone. Pourtant, l’homme n’a jamais prétendu que ce composant de l’iPhone durerait éternellement, mais ses propos pouvaient créer l’illusion d’une telle croyance.

Avec la mise à jour iOS 10.2.1 des iPhone, la santé de la batterie a été directement reliée aux performances du téléphone. Il est donc devenu évident que les batteries d’iPhone doivent être remplacées plus souvent qu’auparavant si l’utilisateur veut pouvoir profiter d’une expérience à plein régime.

Aujourd’hui, les propos – ambigus – de Greg Joswiak poussent de nombreux consommateurs à s’interroger sur la durabilité de leurs gadgets…

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

2 Comments

  1. tbz

    4 janvier 2018 at 21 h 32 min

    pourquoi on ne ressent les ralentissements a ne plus savoir l’utiliser seulement depuis IOS11 alors?

    IOS 10 allait très bien sur mon iPhone 6.

  2. Dumbphone

    5 janvier 2018 at 9 h 34 min

    Apple pouvait se permettre de donner l’illusion à ses clients que leurs batteries étaient immortelles, puisque la brièveté de leur cycle-produit et leurs savantes techniques marketing poussait de toute façon les clients à changer bien avant que la batterie ne donne des signes de faiblesse.

    Le fait que l’on constate une dégradation des performances de leurs batteries serait-il un indicateur qu’un nombre croissant de personnes gardent leur iphone plus longtemps qu’avant ?

    J’ai pour ma part un smartphone chinois de 3 ans et, oui, la batterie tient moins longtemps (ce qui, en pratique, ne me pose jamais de problème car elle tenait 2 à 3 jours au début) mais les performances sont restées identiques. Je devrais le garder encore un an au minimum, mais pourquoi pas deux ou trois…

    Il est toujours amusant de lire les commentaires au sujet des smartphones Android qui ralentissent après 6 mois.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>