Grâce au machine learning, Apple est en mesure de savoir quel est l’emoji le plus utilisé.

emojitogether_large_2x

En autorisant Apple à recevoir des données anonymes afin d’améliorer ses services, les utilisateurs laissent aussi la possibilité à l’entreprise d’en apprendre plus sur leurs habitudes. Et notamment en ce qui concerne les prédictions de saisie sur un clavier. De ces données, il ressort parfois des classements intéressants, qu’Apple publie sur son blog Machine Learning Journal.

Comme par exemple les emojis préférés des utilisateurs. C’est l’emoji Pleurer de rire qui apparaît en tête, tant pour la langue anglaise que française. Il est utilisé par un peu plus de 15 % des utilisateurs en français, mais par plus d’un quart des utilisateurs en anglais. Le Cœur arrive en deuxième position dans les deux classements. Ce n’est qu’à partir du troisième emoji le plus populaire que les classements varient : Bisou pour le français, Torrent de larme pour l’anglais.

D’une manière générale, les données anonymes sont vitales pour les constructeurs qui fournissent des appareils dotés d’un minimum d’intelligence artificielle. Grâce à ses données, il est possible d’intégrer du vocabulaire toujours plus précis dans les prédictions, comme par exemple de l’argot, du jargon ou encore des abréviations populaires. Pour rassurer les utilisateurs, Apple assure néanmoins que les standards de vie privée sont respectés scrupuleusement. La compagnie dit par exemple ne pas avoir accès à tout le texte qui est écrit par un utilisateur sur son clavier. Plutôt que de cibler personnellement des utilisateurs, c’est la force du nombre qui permet à Apple de collecter assez d’informations pertinentes pour améliorer l’expérience globale d’utilisation.