La pratique du jailbreak, qui permet d’installer sur son appareil des thèmes et add-on non validés par Apple, bat de l’aile suite à la fermeture de deux importants répertoires de tweaks.

jailbreak-iphone

Deux des trois plus importants répertoires de tweaks, ModMyi et ZodTTD/MacCiti, ont annoncé la fermeture de leurs services. Les personnes ayant débridé iOS pouvaient y trouver des extensions et des thèmes qui ne sont pas proposés dans l’App Store en passant notamment par Cydia, un installateur et gestionnaire de ces tweaks. Dépourvu de ces deux importants répertoires, la pratique du jailbreak perd de plus en plus de son intérêt, même s’il reste encore BigBoss en activité, qui propose toujours des applications, thèmes et autres fichiers pour les appareils « craqués ».

Le Jailbreak, qui consiste donc à contourner les restrictions imposées par Apple sur ses appareils, perd de plus en plus de pratiquants car d’une part iOS est de plus en plus complet et “ouvert”, et d’autre part les failles de sécurité du système sont de plus en plus difficiles à trouver, et elles se revendent à très bon prix auprès de sociétés de surveillance.

Une bonne nouvelle en soi pour Apple, l’utilisateur étant désormais habitué à payer l’accès à des applications et du contenu, Netflix, Spotify et d’autres services par abonnement contribuant fortement à cette tendance relativement récente. Ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques années, à l’époque de l’âge d’or du jailbreak (et ce dès 2007, avec l’arrivée du premier iPhone), qui permettait surtout à l’origine de débrider son smartphone dans le but de l’améliorer. Aujourd’hui, le jailbreak a davantage fait place à des stores parallèles où l’on trouve de nombreuses applications pirates ou même l’accès gratuit à des jeux et abonnements premium.