iPhone X : des étudiants se plaignent d’avoir effectué des heures supplémentaires illégales

Par posté le 22 novembre 2017

Apple a confirmé les accusations du Financial Times au sujet de plusieurs étudiants chinois qui auraient travaillé plus longtemps que la limite légale lors de la phase de production de l’iPhone X.

Crédit : D.R. - MarketPlace

Crédit : D.R. – MarketPlace

Les étudiants en question sont des élèves de niveau secondaire qui travaillaient dans l’usine de Foxconn, un fournisseur d’Apple, dans le cadre d’un programme de formation de trois mois. Sur les 3000 étudiants-employés, six se sont livrés auprès du Financial Times à propose de leurs conditions de travail. Selon eux, il était régulier de travailler 11 heures par jour pour assembler les pièces de l’iPhone X dans l’usine de Zhengzhou, en Chine.

Un chiffre bien au-delà de la limite légale. L’usine se positionne donc en infraction, mais pour Apple, ceux qui faisaient effectivement des heures supplémentaires le faisaient volontairement. Aucune contrainte n’était appliquée sur les élèves.

Les étudiants suivaient les cours à l’école Zhengzhou Urban Rail Transit et avaient été envoyé dans l’usine locale Hon Hai Precision Industry, mieux connue sous le nom de Foxconn, dans le cadre d’une formation. Âgés de 17 à 19 ans, les six étudiants qui ont dénoncé leurs conditions ont déclaré que le stage était obligatoire s’ils voulaient obtenir leur diplôme. ” Nous sommes obligés par notre école de travailler ici “, pourtant ” le travail n’a rien à voir avec nos études ” avait déclaré Mme Yang (nom d’emprunt), une étudiante de 18 ans.

Apple était au courant

Apple se défend de toute pression, mais précise avoir été au courant que son fournisseur engageait des étudiants et que ceux-ci effectuaient des heures supplémentaires. Une information que la firme a pu apprendre grâce aux nombreux audits qu’il effectue à travers les usines de ses fournisseurs. Une procédure qui est habituelle pour la firme de Cupertino afin de vérifier que ses fournisseurs respectent la loi et les règles de l’entreprise d’Apple.

Engager des étudiants est tout à fait légal en Chine, mais la limite de travail est de 40 heures par semaine. Pour Apple, les étudiants travaillaient de leur plein gré et étaient rémunérés pour le travail accompli. Ils auraient également profité d’avantages et ce, sans aucune pression de la part de la marque, pour effectuer des heures supplémentaires.

Pour Financial Times, il est habituel pour Foxconn d’engager des travailleurs temporaires en haute saison, notamment des étudiants. Or cette fois-ci, plus de saisonniers ont été embauchés pour rattraper les retards sur la production de l’iPhone X.

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>