Le Dow Jones annonce le rachat d’Apple par Google par erreur

Par posté le 12 octobre 2017

Le site internet du Dow Jones a affiché durant plusieurs minutes de fausses informations qui indiquaient que Google venait de racheter Apple.

google afp

Mardi, le site du Dow Jones titrait “Google rachète Apple pour 9 milliards de dollars” sur son site internet. Une information erronée qui aurait été diffusée par de petits plaisantins qui seraient parvenus à infiltrer le site du Dow Jones.

Au total, six communiqués auraient été diffusés en l’espace de quelques minutes, semant la panique chez les internautes. En quelques minutes, des centaines d’internautes ont partagé la nouvelle sur Twitter. Le Dow Jones a toutefois rapidement réagi et supprimé les fausses informations de son site.

A 9h34, heure de New-York, les visiteurs pouvaient ainsi lire “Google dit oui”, “Steve Jobs aurait suggéré le rapprochement dans son testament” ou encore “Google rachète Apple pour 9 milliards de dollars.”

Le Dow Jones a rapidement publié un communiqué expliquant le piratage. “Ne donnez aucune crédibilité aux informations parues sur le flux du Dow Jones entre 9h34 et 9h36. Suite à une erreur technique, ces titres ont été diffusés. Ils ont tous été supprimés du flux depuis. Nous nous excusons pour cette erreur.”

Par chance, l’information n’a pas été diffusée en pleine nuit et n’est restée en une du site que durant 2 minutes. Pas de quoi créer un cataclysme économique donc. La situation aurait toutefois pu être radicalement différente dans d’autres conditions…

dj

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Un commentaire

  1. Dumbphone

    12 octobre 2017 at 16 h 18 min

    Ceux qui ont relayé ce genre d’information sur Twitter sans se douter que c’était un canular, feraient bien de vivre dans la vraie vie et d’avoir une idée de la capitalisation boursière d’Apple.
    A la rigueur, 900 milliards aurait pu être un chiffre crédible…si ce n’est que cela aurait amené Google à s’endetter au-delà du raisonnable.
    Un incident qui montre à quel point les gens ne sont plus capables de raisonner.
    L’immédiateté et le souci du sensationnel ont complètement effacé le peu de recul critique que certains pouvaient encore avoir.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>