Confidences autour du Projet Titan, la voiture autonome d’Apple

Par posté le 23 août 2017

Le New York Times a obtenu les confidences de cinq anonymes liés au projet Titan, la voiture autonome d’Apple. La firme de Cupertino aurait abandonné la construction à part entière de son véhicule révolutionnaire.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Steve Jobs en rêvait de son vivant, et avait selon la presse secrètement lancé l’idée d’une Apple Car en 2008. Depuis, les spéculations autour d’une voiture capable de révolutionner l’industrie automobile se sont accumulées. Report ou annulation ? Cinq anonymes se sont confiés au New York Times pour éclaircir la situation.

Des querelles internes

Ces personnes liées au projet Titan (nom de code de l’Apple car) reviennent sur les étapes qui ont mené Apple à revoir ses plans. Comme on le savait déjà, deux visions s’affrontaient au sein du projet. D’un côté, les équipes de Jonathan Ive, le designer en chef, voulaient une voiture totalement autonome tandis que de l’autre, Steve Zadesky, initialement en charge du projet Titan, se serait contenté d’une voiture semi-autonome. Pour stopper ces querelles internes, Bob Mansfield a repris en 2016 la tête du projet pour ne travailler que sur la partie software du projet, carOS.

Alors qu’Apple avait massivement recruté dans le secteur automobile pour mener à bien son projet initial, partant notamment sur des idées aussi excitantes que l’utilisation de roues sphériques ou la présence d’écrans en réalité augmentée, tout a été abandonné et la plupart des employés spécialisés dans ces technologies ont été licenciés.

Un carOS pour faire tourner d’autres véhicules autonomes

Plutôt que de construire son propre véhicule, Apple s’est donc bel et bien ravisé et continue désormais exclusivement de développer la technologie permettant de faire fonctionner d’autres véhicules autonomes.

Apple se contente même pour l’instant d’utiliser des Lexus RX 450h pour ses tests grandeur nature, avec ses propres employés comme cobayes. Des navettes embarquant carOS traversent en effet le campus Apple de part et d’autre, histoire d’éprouver le système avant une éventuelle commercialisation.

Mais Apple peut parfois être imprévisible et il n’est pas impossible que le géant reparte sur le développement d’une Apple car à part entière d’ici quelques années, après avoir bien observé ses concurrents, Tesla en tête.

Source : The New York Times

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu’un authentique gamer, amateur de technologies. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.
Twitter : @SamuelTub

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>