Découvrez une ferme à clics : là où les faux comptes sont créés (vidéo)

Par posté le 17 mai 2017

Un blogueur russe nous montre les coulisses des “fermes à clics” en Chine.

ferme a clics

Vous vous êtes sans doute déjà demandé qui créait les faux profils sur Tinder, Facebook, Twitter et Instagram. En Chine, des milliers de startups proposent à leurs clients l’achat massif de followers, faux comptes et fausses évaluations. Ces “fermes à clics” sont capables de créer des milliers de faux profils en quelques minutes et de générer du trafic sur des sites qui payeraient pour augmenter leur audience.

Un blogueur russe a récemment eu l’opportunité de visiter l’une de ces “fermes à clics” et a publié une courte vidéo de sa visite. L’occasion pour nous de découvrir les coulisses de ce business méconnu.

L’entreprise qu’il a eu l’occasion de visiter disposerait de dizaines de milliers de smartphones, qui seraient allumés en permanence et fonctionneraient 24 heures sur 24 pour répondre à l’énorme demande des clients.


Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Un commentaire

  1. allbuster

    17 mai 2017 at 14 h 48 min

    Un peu d’éthique dans tout cela svp. Il faudrait prévoir à labeliser les fermes à clic où il y a un minimum d’espace vital pour le smartphone et celle qui possède au moins 2 m2 au sol par smartphone.

    Que dit Laptop to one four (L214)?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>