Comment surfer anonymement sur Internet avec son iPhone

Par posté le 13 mai 2017

Naviguer sur internet peut s’avérer problématique lorsque ses données personnelles sont récoltées à des fins commerciales sans avoir donné son autorisation ou faciliter le piratage d’un compte grâce aux informations récoltées. Un problème qui peut être facilement résolu grâce à différents outils.

iOS-7-teaser-iPhone-5c-ad-003

Se rendre anonyme lorsqu’on navigue sur internet est intéressant puisque cela nous protège des vols de données privées. Utilisées à des fins marketings, de profiling ou pire de piratages, la collecte de données personnelles ou des préférences de chacun pour être contraignant et va à l’encontre de la protection des informations personnelles.

Mais l’anonymat sur Internet va au-delà de ça puisque surfer anonymement peut s’avérer utile pour consulter des sites qui sont inaccessibles dans notre zone géographique par censure ou restriction. Une liberté qui peut être atteinte de différentes manières. A chacun de trouver celle qui lui correspond le mieux.

Anonyme à partir du navigateur Safari

Le navigateur officiel de la pomme, Safari intègre un paramètre qui évite ce genre de collecte. Il suffit d’activer la navigation privée qui empêche le navigateur de conserver des données renseignées sur certains sites, ou des préférences en terme d’achat. Pour se faire, il suffit d’activer la navigation privée disponible depuis le navigateur. En cliquant sur les deux cadres en bas à gauche d’une fenêtre, l’option “privée” apparait.

18449858_719601731578316_732583298_n

On peut également éviter que des petits fichiers créés par des sites soient stockés sur le navigateur, appelés Cookies, qui renferment pas mal d’informations comme des identifiants ou mots de passe. L’option est activable depuis les paramètres de Safari. Il est également possible d’empêcher la sauvegarde des historiques de consultations de site.

18425743_719601728244983_941138682_n

Malheureusement, cette solution n’est pas optimale puisque Safari garde tout de même une trace des sites consultés, mais sous une autre forme, en interne dans un fichier “Webpageicon.db”. Les informations sont tout de même plus difficiles à exploiter pour récupérer. Pour y remédier, la suppression des données de navigation dans Safari ou du fichier en question semble être une bonne solution.

Se connecter à un VPN

Le réseau privé virtuel – ou VPN – est devenu un outil très prisé sur Internet pour naviguer en toute tranquillité. Il suffit de s’y connecter pour pouvoir naviguer n’importe où sans laisser la trace de votre adresse IP. Il permet également de pouvoir se connecter à des sites inaccessibles dans une zone géographique depuis un autre endroit de la planète grâce à une fausse géolocalisation.

Par exemple, SurfEasy ou VyprVPN gratuits et disponibles sur iTunes.

Utiliser un proxy

Le proxy est un navigateur intermédiaire qui intervient entre l’appareil et le site en cachant l’adresse IP de l’utilisateur.

Le point négatif de cet outil est le fait qu’il rallonge le temps de connexion. En effet, en se connectant une première fois au proxy, puis une seconde fois au site, le temps de chargement double. Il n’empêche que cela permet d’éviter bien des embarras.

Un navigateur à plusieurs couches

Une alternative assez connue dans la navigation anonyme est d’utiliser le programme “Tor”, de l’anglais “The onion router” qui fait référence aux différentes couches d’un oignon. En effet, Tor est un réseau informatique superposé qui fait intervenir un certain nombre de serveurs de manière à rendre beaucoup plus difficile le tracking des adresses IP et des consultations de site. A partir d’une iPhone, le programme est disponible directement en version navigateur, Onion Browser et gratuit.

Les applis bloquant les trackers

Reste enfin la solution des applications “all-in” qui embarquent tous les outils nécessaires pour éviter d’être suivi sur Internet. Ghostery est un navigateur qui bloquera automatiquement tous les trackers du web, garantissant ainsi un maximum de confidentialité. Il s’agit d’une solution intéressante pour les utilisateurs qui n’ont pas envie d’investir dans un VPN, ni de se compliquer la vie.

Une autre solution serait de se connecter au réseau informatique superposé “Tor”. Celui-ci a la particularité de faire intervenir un certain nombre de serveurs de manière à rendre beaucoup plus difficile le tracking des adresses IP et des consultations de site. Pour pouvoir en profiter, il suffit de télécharger le fichier Tor et de l’installer sur son appareil

Pigiste chez Geeko et Belgium-iPhone.
Twitter : @JennMrtns

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>