Un dictionnaire en ligne provoque la rage des pro-Apple

Par posté le 9 mai 2017

Sur son site internet, le dictionnaire Merriam-Webster illustre le mot “sheeple” en prenant l’exemple des propriétaires de produits Apple.

Crédit photo : DR

Crédit photo : DR

Littéralement, le terme “sheeple” définit en français “un groupe de personnes suivant bêtement une ou des personnes, une mode ou une croyance”. Utilisé pour la première fois en 1945, le mot aurait été créé pour dénoncer le comportement de certains groupes de personnes qui suivent le troupeau, à l’image des moutons qui se déplacent toujours en groupe.

Le dictionnaire en ligne Merriam-Webster, qui est reconnu à l’unisson comme l’une des références dans la langue de Shakespeare, vient de jeter un pavé dans la mare en ajoutant un exemple pour illustrer la définition sur son site internet.

Parmi la liste des exemples cités sur le site, on retrouve ainsi la batterie externe de l’iPhone, commercialisée par Apple au prix de 99$ aux Etats-Unis, et qui se destinerait – selon le dictionnaire – à des personnes suivant facilement le troupeau et susceptibles de craquer pour un objet pour la simple et bonne raison qu’il a été produit par une société qu’il affectionne.

Rapidement repéré par les internautes, l’exemple a fait le tour de la toile, suscitant l’agacement des pros-Apple, souvent accusés – à tort ou à raison -, d’acheter tous les nouveaux produits de la Pomme sans jamais remettre en question leur qualité.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Un commentaire

  1. Dumbphone

    9 mai 2017 at 13 h 00 min

    “Rapidement repéré par les internautes, l’exemple a fait le tour de la toile, suscitant l’agacement des pros-Apple, souvent accusés – à tort ou à raison -, d’acheter tous les nouveaux produits de la Pomme sans jamais remettre en question leur qualité”

    Ce n’est pas tant la qualité qui devrait être remise en question par les pro-Apple -elle est tout de même plutôt correcte- mais surtout le positionnement tarifaire par rapport à ladite qualité. Il est incompréhensible de payer aussi cher lorsque l’on peut (toutes autres choses égales par ailleurs) obtenir une qualité équivalente pour la moitié du prix.

    Reste évidemment le critère très peu rationnel de “la marque”, et qui semble souvent justifier des décisions d’achat absurdes, qu’il s’agisse de smartphones, d’ordinateurs mais aussi de vêtements ou de voitures pour ne citer que cela.

    Il fut un temps où Test-Achats démontrait souvent que les produits les plus chers n’étaient pas nécessairement les meilleurs…visiblement l’efficacité du marketing des grandes marques a fini par les rendre quasiment inaudibles.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>