Oria, l’étrange accessoire qui facilite le sommeil

Par posté le 4 mai 2017

La start-up nantaise Sensorwake, déjà connue pour son réveil olfactif, présente Oria, un produit intelligent, destiné à améliorer la qualité du sommeil et à recharger les batteries grâce au pouvoir des senteurs, développé en partenariat avec le fabricant suisse de parfums et d’arômes Givaudan.

oria

Le but avoué d’Oria est de permettre d’aider à mieux dormir, longtemps et profondément, afin d’être davantage actif et efficace le lendemain.

Les parfums utilisés ont été mis au point en suivant des études scientifiques réalisées en collaboration avec le Centre du sommeil de l’Université de Loughborough (Angleterre). Celles-ci démontrent en effet que certaines senteurs peuvent avoir un impact bénéfique sur le sommeil.

De fait, Oria diffuse deux fragrances brevetées : Relax (qui aide à s’endormir) et Restore (qui participe à une meilleure qualité de sommeil, profond et réparateur). Elles prennent la forme de deux capsules à insérer dans l’appareil qui les diffuse ensuite chaque nuit, pendant environ deux mois. A l’avenir, Oria pourrait même s’adapter aux différentes phases et cycles de sommeils de tout un chacun en fonction des données récoltées par des applications spécialisées dans l’étude du sommeil.

A l’origine de Sensorwake, il y a un jeune Nantais de 20 ans, qui s’est révélé en 2014 lorsque son réveil olfactif, capable de réveiller quelqu’un avec l’odeur de croissants chauds, de thé ou de chocolat s’est placé dans le Top 15 des inventions qui peuvent changer le monde à la Google Science Fair. L’année suivante il a remporté la médaille d’or du concours Lépine de la Foire de Paris 2015 avant de le commercialiser.

Si tout se passe bien, Oria devrait être commercialisé d’ici l’été prochain, après une phase de tests. Les Franciliens peuvent d’ores et déjà aller découvrir cette invention à la Foire de Paris, l’objet connecté étant inscrit au Concours Lépine 2017.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>