Depuis la sortie de Pokémon Go, le taux de suicides dans certains lieux publics serait en chute libre.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le jeu de la firme Niantic n’est pas seulement un objet culturel, social ni même un phénomène technologique. Pokémon GO a aussi un impact social puisqu’il encourage les joueurs à se promener et à se rendre dans des lieux touristiques, mais pas que.

Pokémon Go aurait également un autre impact sur la société, notamment au niveau des personne fragiles. Au Japon, un espace naturel appelé Tojinbo est connu pour être un lieu populaire pour les personnes suicidaires. Pourtant, le nombre de suicide a été réduit à zéro pour le premier quadrimestre de 2017.

L’explication serait la présence d’un pokémon rare, Girafarig, qui apparaîtrait uniquement dans ses lieux. Depuis la sortie du jeu, un flux important de joueurs côtoieraient les lieux dans le seul et unique but de capturer ce pokémon rare. Et selon les autorités, la présence de nombreux joueurs sur place empêcherait les suicidaires de passer à l’acte…

La corrélation n’a rien de scientifique, mais les statistiques tendent à démontrer un certain lien de causalité. Reste à présent à vérifier si cette théorie peut également être vérifiée dans d’autres lieux connus pour avoir un très haut taux de suicides.