30 choses que vous ignoriez au sujet d’Apple

Par posté le 12 mars 2017

A quel point connaissez-vous la Pomme?

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Un iPhone sur mesure

L’iPhone le plus cher de l’histoire s’est vendu à un prix de 11,8 millions d’euros. Ce téléphone appelé “Black Diamond” était un iPhone 5 customisé et réalisé spécialement pour un milliardaire chinois. Sa particularité ? Il est constitué d’or massif et incrusté de diamants.

Steve Jobs a engagé celui qui l’a éjecté de la boite

On doit à Steve Jobs l’entrée dans l’entreprise du patron de Pepsi, John Sculley. Celui-ci a, deux ans après son arrivée dans la boite, gentiment éjecté Steve Jobs de la boite…

“I” pour iPhone 

La lettre “i” qui précède de nombreux produits d’Apple a été choisie en référence à “Internet”. Le premier produit à en être pourvu fut l’iMac présenté en 1998.

Le salaire du CEO varie en fonction des résultats

Si Tim Cook a l’assurance d’obtenir un salaire conséquent, celui-ci varie d’une année à l’autre en fonction des ventes. En 2016, Apple a enregistré de mauvais résultats et le salaire de Tim Cook a été réduit.

Le nom “Apple” a été choisi par Jobs à cause d’Atari

Lors de la fondation de l’entreprise, Steve Jobs a dû opter pour un nom. Il a choisi “Apple” comme on le sait tous. Deux raisons l’ont orienté dans cette direction. Tout d’abord, il était végétarien et était surtout dans une phase où il consommait beaucoup de pommes. Ensuite, il tenait à se trouver devant “Atari”, autre firme importante, dans l’annuaire.

Macintosh, la marque de pommes préférée de Jef Raskin

C’est pour la raison susmentionnée que la société donna ce nom à son ordinateur. Steve Jobs, quant à lui, préférait “Bicycle”.

L’argent d’Apple n’est pas aux USA

Donald Trump ne cesse de le répéter : il tient à ce que les entreprises américaines stockent leur argent sur le territoire de l’Oncle Sam. L’entreprise Apple est évidemment concernée puisque ce sont 230 milliards de dollars qui sont placés à l’étranger.

L’un des fondateurs d’Apple a revendu ses parts pour une bouchée de pain

Si les noms de Steve Jobs et de Steve Wozniak sont très connus, celui de Ron Wayne l’est moins. Ce dernier a pourtant, lui aussi, contribué à la création de l’entreprise. Cependant, il a décidé de vendre ses parts très tôt de peur d’être endetté. Si à l’époque, l’opération lui a permis de gagner 800 dollars, sa part vaudrait près de 60 milliards aujourd’hui.

Microsoft et Apple : main dans la main

En 1989, Microsoft a lancé sa suite bureautique Office sur Mac avant de la porter sous Windows.

En 2015, Apple vendait 6,4 iPhone par seconde

L’iPhone a enregistré ses meilleures ventes en 2015. Pas moins de 201 millions d’unités se sont vendues cette année. Cette année, il se vendait 6,4 iPhone par seconde dans le monde.

Jeff Goldblum, un acteur fétiche de la Pomme

L’acteur qui a déjà officié dans des productions comme Jurassic Park, Independence Day et bien d’autres a aussi tourné dans plusieurs publicités en faveur de produits d’Apple. On peut notamment le voir dans une vidéo de promotion du tout premier iPod.

L’iPod avait le Zune pour concurrent

Afin de contrecarrer les projets de la firme de Cupertino, Microsoft a lancé en 2006 le Zune. Celui-ci devait concurrencer l’iPod mais il ne s’en vendit que 2 millions d’unités contre 76 millions d’iPod.

Apple a lancé un lecteur qui pouvait lire des CD-Rom, des CD de photos et des CD musicaux

Le Power CD est sorti au début des années 90. Il était capable de lire des CD de photos Kodak, des CD-Rom et des CD audio. De plus, l’appareil pouvait se connecter à un Mac, à des systèmes stéréo ou encore aux télévisions. Cependant, ce produit fait partie des échecs de la firme de Cupertino.

En cause, le fait que les CD de photos ont assez vite été abandonnés. Ensuite,les Macs qui suivirent la sortie du Power CD ont intégré leur propre lecteur de CD interne.

Crédit : D.R.

Crédit : D.R.

L’iPad ne fut pas la première tablette tactile

Dans la course technologique qui concerne les tablettes tactiles, Apple ne fut pas le numéro un puisque Microsoft l’a précédé.

Apple a été l’une des premières entreprises à commercialiser un appareil photo numérique

Il n’aura pas fallu attendre l’iPhone pour pouvoir prendre des photos avec un appareil estampillé Apple puisque le Quick Take 100 sortait en 1994. Cet appareil photo numérique était vendu en magasin au prix de 749 dollars.

Une directeur proche de ses employés

Si les CEO et autres dirigeants mangent généralement dans une pièce qui leur est réservée, ce n’est pas le cas de Tim Cook qui s’installe régulièrement avec ses employés à la cafétéria.

En 2014, plus de 500 millions d’iPhone étaient vendus

En 2014, la barre symbolique des 500 millions d’iPhone vendus était dépassée. Ce chiffre couvre le nombre de téléphones vendus au niveau mondial et plusieurs modèles, à savoir les 3G, 4, 4s, 5, 5s et 5c.

Le coût de production d’un iPhone 7 est de 225 dollars

Des analystes se sont penchés sur le coût de production du dernier téléphone commercialisé par la Pomme : l’iPhone 7. Il s’avère que la production de celui-ci aurait un coût situé entre 220 et 225 dollars. La firme de Cupertino s’offre donc une jolie marge sur chaque vente…

Steve Jobs ne voulait pas de produits blancs

C’est grâce à Jony Ive que nous avons connu un iPod blanc. Steve Jobs, quant à lui, était contre l’idée de lancer des produits de couleur blanche.

Steve Jobs était contre l’idée des Genius Bar

Si on retrouve des Genius Bar dans tous les Apple Store actuels, il s’avère qu’à la base, le gourou d’Apple s’était opposé à ce projet. Selon lui, ce concept ne rencontrerait pas de succès. Cependant, il aurait changé d’avis suite à une conversation avec Ron Johnson, un ancien directeur de la Pomme.

Microsoft et Apple : plus amis qu’ennemis

Si l’on oppose souvent les deux firmes technologiques, Apple et Microsoft sont en fait partenaires pour bon nombre de projets. D’ailleurs, en 1997, c’est Microsoft qui a pratiquement sauvé la Pomme de la faillite via un investissement de plus de 150 millions de dollars.

Apple a aussi commercialisé une console

La Pippin, c’est le nom de la console de jeux commercialisée par Apple et Bandaï. Elle fut un échec commercial au point que le peu d’unités vendues sont considérées aujourd’hui comme des objets de collection.

pippin

Tim Cook va se séparer de sa fortune

Le CEO de la firme de Cupertino soulève régulièrement des fonds pour la recherche quant à la sclérose en plaques. Aussi, il compte se séparer de sa fortune au terme de sa carrière. En effet, Tim Cook est un philanthrope. Pour preuve, il a instauré au sein d’Apple un système de donations : chaque fois qu’un employé injecte de l’argent en faveur d’une cause, Apple égale ce même montant à condition de ne pas dépasser 10.000 dollars.

Pixar, une ancienne propriété de Steve Jobs

Pixar qui est désormais dans le giron de Disney appartenait auparavant à Steve Jobs. D’ailleurs, tout un chapitre de la biographie de ce dernier y fait allusion.

Steve Jobs se garait n’importe où

L’ancien gourou d’Apple n’hésitait pas à se garer sur des emplacements réservés aux personnes souffrant d’un handicap.

L’iPhone discrédité par Microsoft

Si l’iPhone est l’un des téléphones les plus célèbres à l’heure actuelle, très peu de gens croyaient en son succès à l’époque. L’ex-PDG de Microsoft avait ainsi gentiment raillé le produit d’Apple à l’époque, annonçant un futur fiasco.

Un brevet déposé pour projeter un écran sur un mur

Parmi tous les brevets déposés par la Pomme, l’un d’eux concernait un ordinateur capable de projeter un écran sur un mur.

L’iPhone, premier du nom, s’appelait “Purple”

En interne, le nom du code du tout premier iPhone était “Projet Purple”. Mais bien d’autres noms furent utilisés comme “Tripod” ou encore “iPad”.

Samsung et Apple, de bons partenaires

Si Microsoft a sauvé Apple, Samsung est aussi en bons termes avec la firme de Cupertino. La société sud-coréenne constitue l’un des principaux fournisseurs de la Pomme.

Apple a vendu des ordinateurs similaires à des prix différents

Le TAM est un ordinateur vendu par Apple et qui doit son design à Jony Ive. Son nom signifie : “Twentieth Anniversary Macintosh”. Ce produit était vendu au prix de 7,499 dollars. Cependant, les caractéristiques du TAM étaient très proches du Power Macintosh 6500 dont le prix était nettement inférieur : 2000 dollars. Ce qui conduisit à l’arrêt des ventes du TAM.

TAM
Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

3 Comments

  1. ar seine

    12 mars 2017 at 12 h 06 min

    Pas “Quick Tape” mais “Quick Take” !!!

  2. Bartoli

    13 mars 2017 at 23 h 28 min

    Le nom “Apple” a été choisi par Jobs à cause d’Atari

    Non, c’est un hommage à Alan Turing, qui réussi à décrypter le code secret des nazis pendant la seconde guerre. il est considéré comme l’inventeur de l’ordinateur et de l’informatque. Désespéré, humilié, il préféra se suicider en 1954, à 42 ans, en mordant dans une pomme empoisonnée au cyanure
    De plus au début la pomme n’était pas blanche mais du couleur arc-en-ciel signe du mouvement gay)

  3. Maverick73

    14 mars 2017 at 12 h 44 min

    Microsoft n’a pas sauvé Apple, mais les deux entreprises ont dû négocier en faveur de Apple pour éviter à Microsoft l’un des procès fleuve a l’époque qui aurait pu coûter cher à Microsoft.
    En effet, a l’époque Microsoft et Apple avait signé un contrat de portage de la suite bureautique Office que Microsoft n’a absolument pas respecté du moins très très tardivement.
    Pour revenir sur le devant de la scène, Jobs a conclu un marché avec Bill Gates contre un beau chèque évitant ainsi ce procès mais permettant, vous connaissez la suite de l’histoire mais apparemment beaucoup de gens ne connaissent pas la cause.
    Chercher bien…

Réponse

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>