Le projet de l’Etat du Nebraska dérange fortement le géant Américain.

ouverture-apple-store-bruxelles-27

Le projet de loi du Nebraska faciliterait la réparation des iPhone et autres produits Apple puisque n’importe qui pourrait réparer un appareil de la Pomme. Cependant, cette idée n’est pas acceptée par la firme.

Selon Steve Kester, la personne en charge des Etats et affaires gouvernementales d’Apple, une telle loi conduirait à une « Mecque pour les mauvais acteurs » au sein de l’Etat concerné. En fait, en développant cette loi, Apple devrait fournir des outils développés spécialement conçus pour les iPhone et pour les Mac. Il existe aussi le risque que les outils de la firme de Cupertino tombent dans les mains de personnes mal intentionnées et que ces accessoires soient à l’origine de piratages.

Dans les faits, cette loi serait profitable pour les consommateurs puisque les boutiques auraient accès à des outils conçus par Apple et elles pourraient donc effectuer une réparation sur un iPhone de manière tout à fait légale. Et le tarif pourrait également être plus intéressant que celui proposé dans les Apple Store.

Delphine Berger (St.)