50 milliards de dollars investis par Apple en faveur de fournisseurs américains

Par posté le 1 mars 2017

Il n’y a pas qu’en Chine qu’Apple investit.

© AFP

© AFP

Tim Cook vient de révéler que 50 milliards de dollars avaient été investis au cours de l’année 2016 chez des fournisseurs américains dans le but de dénicher des nouveautés capables d’aider le pays. “Nous sommes conscients qu’Apple ne peut exister qu’aux Etats-Unis” a affirmé le CEO d’Apple.

Cette annonce faite aux actionnaires a, sans conteste, un autre objectif : prouver au nouveau président des Etats-Unis que la firme de Cupertino crée de l’emploi dans le pays de Donald Trump et que des innovations technologiques voient le jour dans cette même nation.

Le président, quant à lui, tient à ce que la Pomme déménage ses usines chinoises aux USA. Ce qui n’est apparemment pas à l’ordre du jour pour Apple. Cependant, on peut déceler dans ces investissements la volonté de contenter, dans une certaine mesure, Donald Trump.

Rappelons que Donald Trump planche sur différents projets qui ont pour objectif d’influencer Apple. Dans cet ordre d’idées, on pense notamment à la promesse d’une diminution des taxes en échange d’un rapatriement des capitaux de la Pomme placés à l’étranger.

On peut donc partir du principe qu’Apple tente de démontrer à Donald Trump qu’elle n’est pas totalement réfractaire à ce que propose ce dernier. D’ailleurs, les deux parties ont déjà discuté à plusieurs reprises.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>