Apple s’oppose à Donald Trump

Par posté le 6 février 2017

Ce sont 97 sociétés qui se sont réunies pour rédiger un document légal à l’encontre du décret sur l’immigration.

US-IT-APPLE-NEWS-FEED

Le décret sur l’immigration signé par Donald Trump a engendré de nombreuses critiques. Pour rappel, le fameux document interdit l’accès au territoire américain aux ressortissants de sept pays, à savoir d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen. Et c’est contre ce décret que près de 100 entreprises ont élevé leur voix. Parmi elles, on compte Facebook, Google, Microsoft, Netflix, Snap, Uber, Twitter, Intel et Apple. Autrement dit, ce sont les plus importantes entreprises du web et des nouvelles technologies qui se sont réunies. Celles-ci ont donc déposé un document légal qui stipule que ces entreprises s’opposent au décret. Le but est évidemment de soutenir une action en justice.

Rappelons que deux Etats, Washington et Minnesota, ont déjà porté plainte contre la mise en place de ce décret.

On constate également des absences notables parmi les signataires du document susmentionné. Dans cet ordre d’idées, on ne retrouve pas HP, Yahoo ou encore Amazon. Par contre, cette dernière est déjà impliquée dans le processus puisqu’elle s’est montrée active dans l’affaire de la plainte déposée par l’Etat de Washington. En effet, la société de Jeff Bezos a fourni des documents afin de compléter la plainte déposée. Cette documentation met en exergue les répercussions d’un tel décret sur l’entreprise de commandes en ligne.

Apple : l’un des chefs de file du mouvement ?

La firme de Cupertino s’est déjà faite entendre à plusieurs reprises sur le sujet. En effet, Tim Cook a déjà adressé un email à l’ensemble de ses employés afin de soutenir ceux dont les familles sont concernées par le décret et de rassurer tous les employés inquiets. Il soulignait également qu’il croyait fortement aux bienfaits de l’immigration tout en précisant que sans cette dernière, la marque à la pomme n’existerait tout simplement pas.

Il a d’ailleurs ajouté qu’il ne soutenait pas cette décision politique et que ceux qui, au sein de l’entreprise, avaient besoin d’aide seraient encadrés par des équipes dédiées à la tâche.

Content Generator @Geeko, @BelgiumiPhone.
Twitter : @RmiLach

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>