Trois étapes sont imaginées pour aller dans ce sens selon l’un des directeurs de Foxconn. 

19foxconn1_span-articleLarge

Dai Jia Peng, directeur chez Foxconn, a expliqué que l’entreprise réfléchissait à automatiser ses usines, et ce en grande partie. Pour ce faire, trois étapes seraient organisées : la première serait évidemment de remplacer les travailleurs humains par des robots destinés à accomplir des tâches dangereuses. Point positif : moins de risques pour la santé des travailleurs. A l’inverse, il faudra s’attendre à un certain nombre de licenciements pour les personnes qui étaient employées pour effectuer ces tâches qualifiées de dangereuses.

La deuxième étape serait d’automatiser la ligne d’assemblage afin de réduire le nombre de robots utilisés. On peut y voir une certaine ironie : les travailleurs seront en partie remplacés par des robots qui seront à leur tour remplacés…

Quoi qu’il en soit, la troisième étape a déjà été évoquée dans cet article : réduire le nombre de travailleurs humains au minimum. ces derniers auraient alors surtout des tâches liées à l’organisation et à la logistique.

Selon Dai Jia Peng, l’entreprise qui travaille notamment pour Apple, entend donc miser sur l’automatisation de ses départements et cela passe par l’emploi de robots. Cependant, le directeur en question précise que les humains seront toujours nécessaires grâce à leur capacité à s’adapter à une tâche différente. A l’inverse, pour un robot, il faudra prendre le temps de le reprogrammer.