La décision précédente a été revue : Samsung devra bien payer Apple pour le brevet concernant le “glisser-déverrouiller” notamment.

20110422apple_samsung_scales copy

Les deux poids lourds du marché des smartphones ne cessent de contre-attaquer sur le plan juridique. Tout d’abord, Apple avait gagné le procès l’opposant à Samsung en 2011. L’objet du litige étant la fonction “glisser-déverrouiller”, l’autocorrection et celle utilisée pour détecter un numéro afin de pouvoir cliquer directement dessus.

La société sud-coréenne n’en est alors pas restée là puisqu’elle a choisi de faire appel et à raison apparemment, étant donné qu’elle est sortie vainqueur de ce dernier procès.

Or, Apple n’a pas abandonné et la justice a pris l’option de rétablir la décision prise en première instance par un tribunal de San José, Etats-Unis. Samsung se voit donc contraint de verser près de 120 millions de dollars à la firme de Cupertino.

Cependant, les deux concurrents risquent de se revoir encore au tribunal puisqu’un autre procès s’ouvre dans quelques jours. Celui-ci prendra place devant la plus haute instance juridique du pays, la Cour suprême. Avoir recours à cette dernière signifie que l’affaire est très importante.

Dans ce cas-ci, c’est encore une fois Apple qui accuse Samsung. L’entreprise sud-coréenne est suspectée d’avoir copié le design de ses iPhone pour certains de ses smartphones. Ici aussi, la Pomme avait gagné le premier procès et Samsung avait alors choisi de faire appel. Ce sera la dernière chance de Samsung pour éviter de payer les 548 millions de dollars qu’on lui réclame…