Test de l’écran 34″ Thunderbolt de LG, la démesure au service de la productivité

Par posté le 21 juin 2016

Dans la catégorie “moniteur externe”, je demande le LG 34UC98. Derrière cette dénomination barbare se cache un écran totalement démesuré : une dalle de 34″, au ratio 21:9, le tout courbé, compatible Thunderbolt, avec une résolution de 1440 pixels par … 3440 ! Alors, simple gadget atteint d’une folie des grandeurs, ou produit réellement intéressant ? La réponse dans notre test !

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Avant d’entamer les hostilités, présentons le principal attrait de cet écran, au-delà de sa dalle. Car LG commercialise plusieurs écrans 21:9, mais pourquoi s’intéresser à celui-ci en particulier ? Il a été pensé pour accompagner un Mac. De sa connectique au design, il se démarque du reste de la gamme pour s’adapter aux exigences des utilisateurs de produits Apple. Cela passe par deux choses : un design plus soigné, et une connectique Thunderbolt.

Face à face avec l’écran Thunderbolt d’Apple, David contre Goliath

Comme dit ci-dessus, cet écran possède une connectique majoritairement utilisée sur les Mac, le Thunderbolt. Un écran Thunderbolt, Apple en commercialise un, un 27″, au design proche de celui de l’iMac et doté d’une dalle au ratio 16:9, le même que celui d’un téléviseur classique. L’écran d’Apple est déjà assez imposant, du haut de ses 27″… mais l’écran de LG le ridiculisera en quelques secondes. La hauteur de la dalle est la même, c’est sur la longueur que le LG remporte la bataille (sans mauvaise blague). La courbe de l’écran, en plus de son ratio inhabituel lui confère quelque chose de presque monumental, et il ne passera pas inaperçu.

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Pourtant, bien qu’il soit majoritairement en plastique (là où Apple utilise de l’aluminium et du verre), l’écran de LG reste assez élégant, presque minimaliste. Une fois en face de la bête, le cadre de l’écran noir, très fin, se fait vite oublier et son pied avec un effet “alu brossé” complète plutôt bien le tout et donne un résultat très léger. Paradoxalement, même s’il est plus imposant, cet écran laisse une impression de légèreté là où l’écran d’Apple à l’air lourd et encombrant.

On trouve deux ports USB 3, deux Thunderbolt, deux HDMI, une prise jack - © DR / A.L. - Le Soir

On trouve deux ports USB 3, deux Thunderbolt, deux HDMI, une prise jack – © DR / A.L. – Le Soir

L’écran est réglable en inclinaison et en hauteur, un excellent point. La majorité des moniteurs se contentent d’un écran d’inclinaison, ici on peut aller à une position optimale sans avoir à poser l’écran sur une pile de livre ou un quelconque support.

Une dalle magnifique

Une fois passée la première impression, il y a encore quelques (bonnes) surprises qui nous attendent en route. La dalle est de très haute qualité. Les écrans d’Apple sont réputés pour être parmi les meilleurs du marché, l’écran de LG tiendra largement le cap à côté d’un MacBook Pro Retina. Alors, certes la dalle n’est pas “Retina”, mais elle n’en reste pas moins exceptionnelle.

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Les couleurs sont parfaitement équilibrées, ni fades, ni criardes. Les contrastes sont magnifiques, les noirs sont très profonds… Bref, un plaisir à utiliser. On sent clairement qu’il s’agit de matériel professionnel, d’ailleurs LG le vend comme tel. La qualité de l’écran permet de l’utiliser dans à peu près tous les contextes imaginables, pour un usage classique (navigation, traitement de texte…), pour un usage “créatif” avec de la retouche photo, du montage vidéo, et aussi pour les jeux vidéo, qui se révéleront particulièrement immersifs.

Le ratio gagnant ?

L’écran en lui même à trois points particuliers : sa taille de 34″, son ratio atypique 21:9 et sa courbe singulière. Ces trois points sont complémentaires, et forment un trio redoutablement efficace. Disons-le, les écrans courbés ne sont pas “utiles”, ils sont à peine visibles sur les téléviseurs, on a l’impression que cela tient plus de l’argument de vente pure que de la réelle fonction. Mais le ratio très allongé et sa taille impressionnante se marient parfaitement avec la courbe de l’écran. On se retrouve avec un écran très enveloppant, qui a quelque chose de très naturel.

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Concrètement, ça sert à quoi une dalle aussi grande avec un tel ratio ? Simplement de pouvoir aligner les fenêtres les unes à côté des autres. Il est possible d’avoir Lightroom en plein écran (programme de retouche photo) et une fenêtre web ouverte côte à côte. Ou encore deux fenêtres web en pleine taille, avec l’application Twitter ouverte … et iMessage ! Quatre fenêtres ouvertes l’une à côté de l’autre, c’est plutôt pratique.

Une capture d'écran du bureau, au format de l'écran... il y a de l'espace ! - © DR

Une capture d’écran du bureau, au format de l’écran… il y a de l’espace ! – © DR

Lightroom à gauche, une page web à droite. - © DR

Lightroom à gauche, une page web à droite. – © DR

Par exemple, pour mon usage quotidien, j’ai pris l’habitude d’avoir deux pages Safari ouvertes en permanence, d’un côté mes sources d’informations et de l’autre la page d’administration du site, je peux ainsi écrire mon article en ayant la source sous les yeux, sans que les pages web soient en partie coupées, il s’agit ici de pages web “full size”. C’est très confortable à utiliser au quotidien.

Deux pages web en taille complète côte à côte. - © DR

Deux pages web en taille complète côte à côte. – © DR

C’est aussi assez appréciable pour la productivité, on perd moins de temps à naviguer entre les fenêtres, à chercher une information, puisque tout est là. On évite aussi la frustration de se retrouver avec des affichages étriqués et inconfortables.

L’écran est aussi très bien pour les moments de détentes. Son ratio 21:9 est en fait un ratio très courant au cinéma. La majorité des longs métrages sont filmés en 21:9, et du coup, cet écran affiche directement le film en plein écran, sans bandes noires. Par contre, les vidéos au format classique (16:9) s’afficheront avec des bandes noires sur les côtés, pour arriver à la même taille d’affichage sur un écran Thunderbolt d’Apple.

Un film au ratio 21:9 s'affiche en plein écran. - © DR

Un film au ratio 21:9 s’affiche en plein écran. – © DR

... tandis qu'une vidéo YouTube s'affiche dans le même format que sur un écran 16:9. - © DR

… tandis qu’une vidéo YouTube s’affiche dans le même format que sur un écran 16:9. – © DR

Il est également possible de diviser l’écran en plusieurs zones. Par exemple, vous pourrez brancher deux entrées différentes sur l’écran et le diviser en deux, ou en trois, ou en quatre, avec plusieurs options possibles. Vous pourrez, par exemple, brancher un Mac via Thunderbolt et une Apple TV via le HDMI et afficher les deux en même temps sur l’écran, chacun ayant un côté.

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Concernant le reste de l’écran, son design est assez joli. Comme dit précédemment, il donne une impression de légèreté assez agréable qui casse un peu l’énormité du moniteur. Les matériaux sont assez classiques, il s’agit de plastique, mais de bonne qualité. À noter que LG commercialise une version “premium” de l’écran, plus récente, avec un design plus soigné, avec un pied et un dos en métal. Cette version-ci à l’avantage d’être moins cher, sans pour autant être moche.

Les baffles sont corrects, ils ne remplaceront pas des enceintes classiques, mais il seront suffisants pour mettre de la musique en fond sonore ou regarder des courtes vidéos. Pas de miracle de ce côté-là, mais on a déjà vu bien pire.

© DR / A.L. - Le Soir

© DR / A.L. – Le Soir

Passons maintenant à la facture ! Car c’est elle qui devrait faire le plus mal. Cet écran est vendu dans les environ de 1.000€, on le trouve à 979€ sur Amazon et 1.050 à la FNAC. C’est cher, certes, mais le rapport qualité-prix est bien meilleur que l’écran d’Apple. À titre de comparaison, la pomme vend son moniteur à 1150€. Le prix paraît clairement plus justifié du côté de LG, où la dalle, la qualité de construction et la singularité du produit permettent d’imaginer de dépenser une telle somme dans un écran. Au final, il s’agit clairement d’un luxe, mais son prix ne semble pas exagérément élevé, au vu des prestations apportées.

Journaliste high-tech Le Soir (Belgium-iPhone et Geeko), les nouvelles technologies me passionnent depuis mon plus jeune âge. J’ai déjà fait tomber mon Apple Watch dans mon café.
Suivez-moi sur Twitter : @Arn_Lau

2 Comments

  1. Mozen

    21 juin 2016 at 18 h 07 min

    Mon choix s’orientait récemment sur le LG 34UC97.
    Avez-vous eu l’occasion d’essayer ce modèle qui semble etre en tout point la version antérieur au 34UC98 ?

  2. Claudio

    22 juin 2016 at 7 h 25 min

    Faut pas s’emballer une résolution pareil pour une telle taille
    c’est loin d’etre le top …

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>