Prise en main d’iOS 10, une mise à jour majeure de l’iPhone

Par posté le 15 juin 2016

Annoncé en fanfare pendant la keynote d’ouverture de la WWDC, iOS 10 est annoncé comme une mise à jour majeur par Apple. Elle sera disponible en septembre pour le grand public. Nous l’avons déjà testée sous toutes ses coutures. Notre compte-rendu.

© DR

© DR

Pour la dixième fois consécutive, Apple a présenté une nouvelle version d’iOS, l’OS mobile embarqué dans les iPhone et iPad. On retrouve plusieurs nouveautés marquantes dans cette nouvelle version, qui s’annonce comme une mise à jour importante. Apple l’a d’ailleurs annoncée comme “la mère de toutes les mises à jour”.

Une nouvelle façon de déverrouiller

La première chose que vous ferez, c’est allumer l’écran. Le premier changement se situe déjà à ce niveau. Pour réveiller l’iPhone, vous pourrez appuyer sur le bouton on/off, ou le bouton Home, comme d’habitude, mais aussi simplement soulever le téléphone. Comme sur l’Apple Watch, l’iPhone se réveille maintenant grâce à un mouvement, il suffit simplement de le lever vers vous.


Notre prise en main d'iOS 10 est à lire sur le site !

Une vidéo publiée par belgiumiphone (@belgiumiphone) le

Ensuite, vous arriverez sur “l’écran verrouillé”. Et là, tout à changé ! Apple a complètement revu cette partie. Avant, il fallait glisser vers la droite pour arriver au clavier permettant d’introduire le code. Maintenant, il suffit d’appuyer sur le bouton Home. Si vous vous identifiez avec le TouchID sans appuyer sur le bouton Home, donc simplement en posant votre doigts sur le capteur, vous serez renvoyé vers un nouvel écran avec toute une série de widgets. Si vous glissez vers la droite sur l’écran, vous déclencherez l’appareil photo. Bref, l’organisation est beaucoup plus logique, mais demande un petit temps d’adaptation.

Des changements cosmétiques

Apple a également revu le design de plusieurs points, les deux plus visibles sont les notifications et le centre de contrôle. Les notifications sont maintenant devenues des bulles blanches transparentes. Elles sont pensées pour réagir avec “3D Touch”, la technologie d’écran de l’iPhone 6s, qui réagit à la pression.

© DR

© DR

Une pression sur une notification déclenchera un agrandissement de l’app. Par exemple, en appuyant sur un notification iMessages, vous aurez accès aux derniers messages envoyés, des propositions de réponses… Bref, des notifications plus riches et plus utiles.

Les animations ont également été modifiées. Globalement, elles sont plus rapides et plus fluides. C’était l’un des points qui était souvent rapproché à iOS 9 (depuis iOS 7), c’était des animations un peu trop longues qui donnaient l’impression d’avoir un téléphone lent. Les animations sont restées globalement les mêmes, mais avec quelques nouveaux effets de flous, du plus bel effet.

© DR

© DR

Le centre de contrôle a également été revu. Il s’organise maintenant en trois volets : le premier classique, reste identique à ce qui est présent actuellement, avec un nouveau look; ensuite, le second volet s’articule autour de la musique, avec un player qui s’adapte en fonction du player utilisé. La troisième volet, lui, est dédié à HomeKit. Si vous avez des ampoules Hue, vous pourrez les contrôler directement depuis le centre de contrôle. Une excellente nouvelle.

Plans, Musique, Photos, Messages, plusieurs applications revues en profondeur

Plusieurs applications ont eu également droit à des changements cosmétiques assez importants, mais aussi des changements plus profonds. Messages a gagné plus de fonctionnalités sur cette seule mise à jour que pendant le reste de la vie d’iOS tandis que Musique est repartie de zéro… Bref, de gros changements.

© DR

© DR

Commençons par Plans. L’application a tout simplement été refaite de A-Z, l’interface générale a changé et est maintenant beaucoup plus claire. En démarrant l’app, vous arrivez sur la carte, la barre de recherche en bas, un bouton information et un bouton localisation, et c’est tout. Il suffit d’appuyer sur le bouton info pour arriver dans les paramètres de l’app.

Le champs de recherche suggère des lieux, et plusieurs itinéraires. Plans se pose plus comme une application de navigation que comme une simple application de plans, un bon point qui lui donnera un peu plus de sens. Globalement, l’interface est plus simple, plus sobre et plus efficace. Une bonne évolution, mais au niveau des services offerts et de la précision, on reste toujours à des années lumières de ce que fait Google. Les transports en commun, le traffic, les points d’intérêt… tout reste mieux géré par Google, même si l’interface d’Apple Plans est devenue plus efficace.

Musique, maintenant. L’application avait déjà connue une importante refonte l’an dernier pour faire entrer, au chausse pied, Apple Music dans l’application. Résultat, et n’ayons pas peur des mots, l’application était devenue “un gros bordel” sans aucune logique, entassant les fonctionnalités tant bien que mal. Apple est repartie de zéro pour son application, et le résultat est assez satisfaisant. On arrive maintenant directement sur la bibliothèque, sur votre musique. L’organisation est plus logique et plus simple. L’app utilise des polices d’écritures plus large et épaisse, ce qui enlève un peu de minimalisme, mais permet de mieux s’y retrouver. Elle laisse plus de place aux pochettes d’albums, qui apportent de la couleur à une interface très blanche.

© DR

© DR

Photos. Un peu à l’image de l’application Musique, Photos laisse plus de place aux images, avec de gros carrés pour les albums, plutôt qu’une simple liste. L’application a évolué assez simplement, le changement est moins impressionnant que sur les autres app, mais il reste assez présent. Encore une fois, l’interface est plus jolie, plus conviviale et plus jolie. Elle gagne également deux fonctionnalités. “Souvenirs” et “Recherche”. Recherche est assez claire sur ses intentions, vous pourrez chercher dans vos photos via 3 axes : la date, le lieux et le contenu. Exemple, si vous taper “arbre” dans la barre de recherche, vous aurez toutes vos photos d’arbres. Cela marche aussi avec les personnes, les animaux… aussi avec les lieux et les dates. Par exemple, si vous tapez New York, vous aurez toutes les photos de votre voyage à New York, ou mars 2014, pour retrouver les photos que vous avez faits en mars 2014. L’outil est extrêmement puissant et intègre des fonctions d’intelligence artificielle impressionnantes, mais le principal c’est que cela fonctionne. C’est très similaire à ce que fait déjà Google avec Google Photos (c’est exactement la même chose, en fait) mais cette version à l’avantage de s’intégrer dans votre photothèque sans avoir à régler quoi que ce soit. On tapera sur les doigts d’Apple pour le vilain plagiat, mais on se réjouira de voir cette fonctionnalités débarquer nativement sur iOS. Et après tout, Google ne s’est jamais privé de reprendre les fonctionnalités d’Apple, on dira que c’est de bonne guerre.

Et enfin, Messages. Apple a joué la carte de la légèreté pour son application de messagerie. On retrouve des likes, une mise en avant des emoji, des messages adaptés aux émotions, des dessins… Bref, Apple cherche à séduire les jeunes qui optent massivement pour Whatsapp, Messenger ou encore Snapchat. Apple a compilé pleins de petites fonctionnalités pour ajouter tout ça à Messages. Il est par exemple possible d’ajouter des stickers, les emoji s’affichent en plus grand quand ils sont envoyés seuls (comme sur Messenger), on peut dessiner sur une photo et y ajouter des emoji avant de l’envoyer (comme sur Snapchat)… Il est également possible de réagir à un message, en le ‘likant’, ou de remplacer les mots dans le texte par des emojis.

© DR

© DR

L’app message gagne en fun, et c’est tant mieux. Il est agréable de voir Apple sortir de son image un peu austère pour offrir des fonctionnalités qui plairont certainement à beaucoup. À noter, par contre, qu’il faut que les deux terminaux soient à jour, les dessins, réactions et autres ne s’envoient qu’à un iPhone sous iOS 10 ou un Mac sous macOS Sierra.

Énormément de petites fonctionnalités supplémentaires

iOS 10, en plus de revoir l’esthétique et quelques applications primaires de l’iPhone, ajoute aussi un nombre incalculable de petites nouveautés, dont beaucoup qui n’ont même pas été évoquées pendant la keynote (lire aussi : iOS 10: 13 nouvelles fonctionnalités non-évoquées durant la “keynote”).

Deux nouveautés assez marquantes et extrêmement pratiques se démarquent assez bien : le copier coller universel et la suppression des apps d’Apple. Premièrement, le “copier coller universel”, c’est quoi ? Il s’agit, simplement, d’un presse-papier qui se synchronise entre vos appareils. Si votre iPhone est sous iOS 10 et votre Mac sous macOS Sierra, vous pourrez copier un texte sur votre iPhone, et le coller sur votre Mac. Aussi simplement que cela. La nouveauté fonctionne aussi avec les photos et globalement tout le contenu que l’on peut coller. Le fonctionnement est enfantin et incroyablement pratique. Copiez sur l’iPhone, collez sur le Mac, et inversement. Cela se fait instantanément et fonctionne parfaitement. Un petit pas pour iOS, un grand pas pour la continuité entre les appareils.

Ensuite, il est maintenant possible de supprimer les applications d’Apple ! On vous en parlait dans un article dédié, mais globalement, vous pourrez supprimer environ deux tiers des applications préinstallées d’Apple. Elles seront toutes récupérables sur l’App Store.

© DR

© DR

Il s’agit là d’une liste non exhaustive des nouveautés d’iOS 10. Ce sont les plus marquantes, après deux jours d’utilisation classique. A noter que c’est première beta est relativement stable et utilisable au quotidien. iOS 10 est sans conteste une mise à jour importante pour l’iPhone, c’est une belle mise à jour, à la fois utile et nécéssaire. Elle apporte un réel coup de frais à l’iPhone.

Journaliste high-tech Le Soir (Belgium-iPhone et Geeko), les nouvelles technologies me passionnent depuis mon plus jeune âge. J’ai déjà fait tomber mon Apple Watch dans mon café.
Suivez-moi sur Twitter : @Arn_Lau

2 Comments

  1. Rayan

    15 juin 2016 at 21 h 24 min

    Et l’accusé de réception pour les messages de base –’

  2. Alain Duvivier

    16 juin 2016 at 15 h 20 min

    La montre est affreusement lente

Réponse

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>