Samsung Galaxy S7 Edge VS iPhone 6s Plus, le grand duel

Par posté le 14 avril 2016

Après leurs présentations au MWC en février dernier, les Samsung Galaxy S7 et S7 Edge ont attisé notre curiosité d’Apple-user. Pour la première fois, Samsung semblait livrer un produit abouti et … réussi. Nous avons donc voulu le mettre sur le banc de test, face à l’iPhone 6s Plus, modèle plus ou moins équivalent. Alors, qui sera le vainqueur ? Réponse dans notre comparatif !

© Arnaud Laurent

© Arnaud Laurent

À Barcelone, on a vu plusieurs annonces intéressantes, et deux constructeurs se sont particulièrement démarqués : LG avec son G5 modulaire et équipé d’un appareil photo intrigant et Samsung, avec son Galaxy S7 abouti et séduisant. Nous avons passé environ deux semaines en compagnie du grand modèle de Samsung à l’écran incurvé, l’occasion de le confronter au modèle étendard d’Apple, le 6s Plus. Une part de subjectivité assumée, en confrontant aussi bien les impressions que le smartphone coréen nous laisse face à son concurrent pommé, mais aussi des points objectifs comme l’autonomie, la qualité de l’écran et de l’appareil photo.

Vu de l’extérieur

Commençons par le commencement, et certainement ce qui est certainement un point central des smartphones haut de gamme, le design. L’approche des deux smartphones est fondamentalement opposée, d’un côté, il y a le design d’Apple, qu’on ne présentera plus, mais qui fait la part belle au métal et au verre, pour un résultat très sobre et simple. En face, Samsung joue aussi la carte du verre et du métal, mais avec un résultat beaucoup plus voyant. Le S7, ici en blanc, est plutôt brillant, la face arrière est recouverte de verre et donne de jolis reflets striés.

La finition est excellente sur le Samsung, tout est ajusté, les matériaux sont d’excellente qualité, on est loin des anciens Galaxy franchement cheap et moche. On pourra lui reprocher un manque de minimalisme, il y a beaucoup de petites ouvertes un peu partout, moins bien disposées que sur l’iPhone. Le S7 Edge (modèle testé) est très joli, mais pas encore parfait. Il manque encore ce petit quelque chose pour arriver au niveau d’Apple.

Illustration parfaite de ce manque de perfectionnisme, la tranche du bas du téléphone. Chez Apple, tout est parfaitement aligné, la prise jack, le micro, les vis, le port Lightning, et le haut-parleur, ce qui donne un résultat presque parfait. Chez Samsung, rien ne semble correctement aligné, l’organisation est aléatoire, régie par des compromis d’organisation interne au téléphone. Cela semble anecdotique, mais ça participe à cette impression globale de “il manque quelque chose”.

La tranche inférieur, parfaitement alignée chez Apple, un peu plus hasardeuse chez Samsung. - © DR

La tranche inférieur, parfaitement alignée chez Apple, un peu plus hasardeuse chez Samsung. – © A.L.

Mais entendons-nous bien, le smartphone de Samsung est certainement le plus beau des téléphones sous Android actuellement commercialisé. La qualité de fabrication est au rendez-vous et le S7 est globalement beau.

Samsung a vanté les mérites d’un design conçu pour être agréable à tenir en main. Et c’est incontestablement une réussite. Le S7 Edge est incroyablement agréable à tenir en main, grâce à ses bords arrondis qui courent tout le long de l’appareil. On doit notamment ce design tout en rondeur à l’écran incurvé. On reviendra plus en détail sur cette partie, mais cela ajoute un confort et une meilleure préhension. La taille d’écran du S7 Edge et du 6s Plus est la même (5,5″), pourtant le smartphone de Samsung s’utilise à une main sans aucun souci, il a un côté moins massif que l’iPhone. Son design plus organique lui donne quelque chose de très naturel. Chaque surface à ses bords légèrement courbes, que ce soit la façade avant, arrière et même le cerclage en métal. L’iPhone prend un sacré coup de ce côté-là, et aura un côté très “plaquette” en le reprenant en main, inutilement grand.

Si la préférence concernant l’esthétique est intimement liée à vos goûts (sur une dizaine de personnes interrogées, les deux smartphones font match nul), le Galaxy S7 Edge est incontestablement vainqueur quant à sa prise en main.

Vu de l’intérieur

Passons maintenant aux qualités matérielles des appareils. Deux points sont très souvent scrutés de fond en comble : l’écran et l’appareil photo, et Apple comme Samsung sont connus pour être des références dans le secteur.

© Arnaud Laurent

© A.L.

Là encore, les approches semblent différentes, Samsung fait le choix de couleurs chatoyantes et d’un résultat globalement plus marqués, tandis qu’Apple choisit quelque chose de plus neutre, peut-être plus équilibré.

Concernant l’appareil photo, les deux smartphones s’en sortent plutôt bien. L’iPhone a un capteur efficace, qui fait de bonnes photos, sans avoir un résultat incroyable. Le Galaxy S7, par contre. Autant le dire tout de suite, le smartphone de Samsung est impressionnant et surclasse clairement l’iPhone. Les clichés sont souvent plus lumineux, plus nets, les couleurs sont plus franches, tout en étant fidèles. Les photos sont généralement moins bruitées dans les conditions lumineuses difficiles, ce qui est un excellent point. L’autofocus est également plus précis et rapide, on ne l’a jamais surpris en train de “patiner” tandis que cela arrive parfois sur l’iPhone (surtout quand l’on passe d’un sujet proche à éloigné rapidement). Seul reproche que l’on peut faire à l’appareil photo du Samsung Galaxy S7 Edge face à celui de l’iPhone : la balance des blancs est parfois moins précise, surtout sur la balance rose/vert, ou le Samsung aura tendance à tirer sur le rose, ce qui aura tendance à donner un côté plus “numérique” aux photos.

Une photo de Samsung Galaxy S7 Edge à gauche, le 6s Plus à droite. - © techradar

Une photo de Samsung Galaxy S7 Edge à gauche, le 6s Plus à droite. – © techradar

insideSamsungApple

Une photo de Samsung Galaxy S7 Edge à gauche, le 6s Plus à droite. – © techradar

L’écran, maintenant. D’abord, au niveau de sa qualité, il n’y a pas grand-chose à dire si ce n’est qu’il est excellent. C’est une question de goût, mais l’écran affiche des couleurs très vives, plus vives que celles de l’iPhone. On aura tendance à voir l’écran du Samsung comme “trop” saturé, mais les utilisateurs du smartphone de Samsung verront celui de l’iPhone comme trop fade. En tout cas l’écran est plus lumineux et est globalement plus lisible, surtout au soleil, grâce à la technologie AMOLED (qu’Apple devrait adopter dans les années qui viennent).

Ensuite, parlons de ces bords courbés. L’écran tout en courbe du Samsung Galaxy S7 Edge lui confère quelque chose de très futuriste. Globalement, cet écran donne quelque chose d’exotique au design général du smartphone, et provoquera encore pas mal de “wow” sur les personnes qui ne vivent pas le nez plongé dans l’actualité high-tech. C’est assez amusant. Une fois passé cet effet de nouveauté, cela se révèle assez inutile, d’un point de vue purement pratique. Samsung a mis en place un système de “volets” propre au modèle Edge. Il s’agit de petit widget accessible en un geste. C’est totalement inutile, surtout qu’Android permet déjà d’utiliser des widgets sur sa page d’accueil. Il s’agit clairement d’une fonction gadget.

Cependant, tout n’est pas à jeter. L’écran courbé lui permet de prendre moins de place et de gagner en ergonomie. Alors que la diagonale de l’écran est similaire à l’iPhone 6s Plus, le Samsung peut s’utiliser à une seule main, ce qui n’est clairement pas le cas de l’iPhone. Le S7 Edge est globalement plus compact et très agréable à tenir en main, alors que sa taille d’écran est strictement la même que celle du 6s Plus. C’est un excellent point pour le S7 Edge. Cependant, les bords courbés entraînent aussi quelques soucis, la paume de la main aura plus tendance à interférer avec la surface tactile, et Samsung n’a apparemment, pas intégré de solution à ce problème.

La partie sur la puissance du téléphone sera vite expédiée. Pas la peine de sortir des benchmarks en veux tu en voilà, ou des chiffres sans sens. Le Samsung Galaxy S7 est puissant, suffisamment pour être parfaitement fluide sans montrer aucun ralentissement. Les jeux se lancent sans encombre et affichent des graphismes au niveau d’un iPhone dernier génération. Il s’agit là d’un smartphone haut de gamme, on n’en attendait pas moins de la part du S7.

La batterie est un peu plus faible que celle d’un iPhone 6s Plus, avec un usage classique, mais pratiquement équivalent. Mais Samsung marque des points avec un mode de recharge rapide franchement efficace. Il faut une heure trente pour recharge entièrement le Samsung, tandis qu’une heure de plus est nécessaire pour un iPhone 6s Plus. Cela marquera une différence, le smartphone se comportant mieux avec les petites recharges au fil de la journée.

Android VS iOS, le match éternel

Une fois passée la partie hardware, qui s’avère extrêmement positive pour le Samsung, nous voilà arrivés aux portes du logiciel. C’est là que le match change. Samsung utilise – évidemment – Android, sans vraiment utiliser Android. Samsung arrose l’OS de sa surcouche, extrêmement présente.

7B0A9170-5

© A.L.

En fait, on a l’impression de se retrouver face à Android qui n’est pas un. Les éléments principaux sont là, mais il y a beaucoup d’éléments parasites. Samsung ajoute un nombre incroyable d’applications, à tel point que cela en devient ridicule. Il y a deux applications photo, deux navigateurs web, deux applications musicales… cela crée un téléphone, n’ayons pas peur des mots, bordélique à la sortie de la boîte. iOS est clairement moins flexible, mais a l’avantage d’être plus simple à utiliser, plus lisse et plus clair. Là encore, c’est une question de goût, mais iOS a fait ses preuves et est fortement apprécié du client.

Le vrai problème n’est donc pas Android à proprement parlé, qui a largement évolué et aujourd’hui se tient comme un OS solide, mais la surcouche de Samsung qui vient littéralement pourrir l’expérience utilisateur. C’est dommage, et le téléphone se transforme en une véritable bataille d’égo entre Google et Samsung, qui tient chacun à avoir leurs applications présentes sur l’appareil.

Le Samsung Galaxy S7 (Edge) rend toute l’interface compliquée, il y a littéralement trop de choix. On prendra comme exemple l’application de l’appareil photo, l’interface est chargée. Alors, certes il y a le choix, il y a beaucoup de fonctionnalités qui sont proposées, mais c’est trop. C’est mal organisé et ce n’est pas très beau. L’interface TouchWizz de Samsung et globalement moche, même si encore une fois, il y a eu de sacrées améliorations par rapport aux versions précédentes, mais rien à faire. iOS est loin d’être parfait, mais Android, particulièrement affabulé de cette surcouche de Samsung, a encore du chemin à parcourir, en termes de simplicité pour rattraper Apple.

Un iPhone efficace, mais un Samsung plus attrayants

Il y a évidemment beaucoup d’autres choses qui différencient les deux smartphones. Par exemple, le Samsung Galaxy S7 est équipé d’un capteur de rythme cardiaque, il est également étanche et rechargeable sans-fil. Quelques atouts que l’iPhone ne possède pas.

Samsung avait également présenté une batterie d’accessoires pour son Galaxy S7, comme une caméra 360° et un casque VR compatible. Des accessoires chers, mais qui ont le mérite d’exister. Et si l’iPhone à l’Apple Watch, Samsung a sa Gear S2 qui est plutôt convaincante dans le genre.

De l’autre côté, Apple a évidemment son écosystème incroyablement développé et l’iPhone a l’avantage d’être compatible avec une infinité d’accessoires développés par des tiers. Et iOS reste encore souvent prioritaire pour l’arrivée de nouvelles applications phares ou de nouvelles fonctionnalités.

© A.L.

© A.L.

On ne va pas mentir, le Samsung Galaxy S7 Edge nous a beaucoup plu. Il s’agit certainement d’un des meilleurs smartphones Android sur le marché, et même un des meilleurs smartphones tout court. Il est abouti, possède un matériel de qualité, et le design est franchement convaincant. Le S7 Edge a cette petite touche de fantaisie qu’il manque à Apple, l’écran courbé a un réel effet esthétique. On notera aussi la flexibilité d’Android face à celle d’iOS, et même au niveau matériel, puis que le smartphone coréen intègre un lecteur de carte SD.

Mais il y a également les inconvénients d’Android, comme le manque de sécurité, le manque d’ordre, que ce soit dans l’OS ou sur le Play Store, la surcouche de Samsung… et évidemment le traditionnel délai pour recevoir les mises à à jour.

Pour résumer, le S7 Edge est un très bon smartphone Android, qui surpasse l’iPhone sur bien des points. Mais il manque toujours cette unité que l’on retrouve dans iOS et globalement dans le matériel d’Apple.

Journaliste high-tech Le Soir (Belgium-iPhone et Geeko), les nouvelles technologies me passionnent depuis mon plus jeune âge. J’ai déjà fait tomber mon Apple Watch dans mon café.
Suivez-moi sur Twitter : @Arn_Lau

4 Comments

  1. Oldstick

    15 avril 2016 at 14 h 25 min

    Cette obsession de dernière mise à jour est assez ridicule. Elle est à l’origine de trop nombreux bugs et d’une accélération de l’obsolescence des appareils. Quand à la critique sur l’alignement des éléments en bas de l’appareil, c’est vraiment petit !

  2. Dumbphone

    3 mai 2016 at 12 h 50 min

    Concernant le “désordre” d’Android : ce commentaire est peut-être dû à un manque de connaissance de cet OS.

    J’utilise pour ma part Cyanogen (basé sur Android) et TOUTES mes applications fréquemment utilisées sont regroupées sur un seul écran. Certaines avec accès direct à l’application, d’autres en 2 temps via ouverture d’un dossier contenant 2, 3 applications ou plus (p.ex. appareil photo, caméscope et galerie). Ou un dossier “Banque” (on peut nommer les dossiers comme on le souhaite) qui me présente mes deux applications bancaires. Etant donné que chaque dossier affiche les icônes des applis qui sont dedans, c’est très intuitif.

    Jamais besoin de faire défiler des pages-écran, j’ai absolument tout sous la main au 1er regard.

    Je ne suis pas certain qu’Apple permette d’organiser son smartphone avec la même souplesse.

    Une chose est sûre : on peut avoir sous Android un smartphone ordonné de façon parfaitement limpide.

    • réalités

      19 mai 2016 at 1 h 40 min

      S7 Dépasse de très loin la 6S plus dans pratiquement tout les catégories il y a pas à discuter.

    • Rémi Desgagné

      1 décembre 2016 at 5 h 50 min

      Tout à fait d’accord avec vous mon ami. C’est certain que je suis avec androïde depuis toujours, mais lorsque je regarde mes amis et collègues de travail, ils ne le disent pas toujours, mais ils me semblent pas toujours content du résultat des fonctions.

      Je pense sincèrement que les deux parties sont aussi bon que l’autre. Mais, que ce n’est qu’un point de perception de goût.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>