Test du Philips Fidelio M2L, le pionnier des casques Lightning

Par posté le 11 mars 2016

Avec la suppression de la prise jack des futurs iPhone, les casques Lightning vont commencer à se généraliser. Philips sort un des premiers modèles avec cette connexion. Que vaut ce casque ? La réponse dans notre test.

© Arnaud Laurent

© Arnaud Laurent

Cela fait des mois qu’on en parle, et il ne fait maintenant plus aucun doute que l’iPhone 7 sera dépourvu de prise jack. La solution, se connecter soit sans-fil, soit via le port Lightning. Philips a fait le choix du câble pour le modèle Fidelio M2L. Ce casque se présente comme un petit casque mobile, avec une qualité sonore “exceptionnelle”, un peu comme tous les casques, en somme. Mais Philips a plutôt bonne réputation dans le domaine, on aurait donc tendance à les croire. Ce casque, facturé 249€ mérite un peu d’attention pour sa prise Lightning, le premier d’une certainement longue série.

© Arnaud Laurent

© Arnaud Laurent

Comme d’habitude, l’apparence du casque sera notre premier point d’arrêt. Ce modèle est fait de métal, de cuir et de plastique noir, le plastique à l’air solide, mais à tendance à sonner un peu creux. Le casque donne une impression de banalité dans une construction de qualité correcte, sans être exceptionnel. Il a surtout l’air d’avoir été dessiné pour se faire oublier, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, si vous aimez la sobriété.

Le câble adopte un revêtement très étrange, strié et caoutchouteux. Ce n’est pas le câble le plus pratique qu’on ait rencontré, et il n’est malheureusement pas interchangeable. Au bout de ce câble, l’éternel jack laisse place à une prise Lightning, c’est assez surprenant à voir, comme si le casque avait une malformation.

Sur l’oreille droite, on retrouve les commandes de base, intégrées sur le casque et non sur le câble. On y trouve une petite molette qui permet d’augmenter ou de baisser le volume sonore, tandis que la grande partie en plastique fait office de bouton play/pause.

Un son riche aux basses poussées

Sur le son, on peut s’attendre à une expérience légèrement différence de ce que l’on connaît avec la prise jack, le Lightning ayant l’avantage de fournir un son plus complet. D’ailleurs le son intègre un DAC et ne nécessite aucune alimentation supplémentaire, un avantage nous venant également de la connexion Lightning. En résulte un son riche et puissant, selon Philips. Et ça, c’est selon Philips.

La qualité sonore du casque à quelque chose de profondément perturbant. La qualité est au rendez-vous, le son est plus détaillé et riche qu’à l’accoutumée, mais les écouteurs délivrent un son où les basses prennent le dessus sur le reste. Il y a une impression de dualité dans le son, la qualité de la connexion est excellente, tandis que le casque en lui même génère un son où les basses sont reines. C’est à la fois un avantage et un inconvénient, la casque excelle sur la musique électronique, sera un peu plus en difficulté sur des morceaux acoustiques, en présentant des basses démesurées.

© Arnaud Laurent

© Arnaud Laurent

Si votre répertoire va chercher du côté de la pop, de l’électro, du rock rythmé et plus globalement des musiques avec des basses lourdes, le casque sera parfait, en délivrant un son impressionnant et très détaillé. Si vous préférés les répertoires plus calmes, acoustiques, plus instrumentalisés, il y aura un réel déséquilibre dans le son, avec des basses étouffants le reste du spectre.

Au niveau du confort d’écoute, il s’agit d’un casque supra-auriculaire, qui, comme tous les casques supra-auriculaires, enserre la tête, avec un peu trop de conviction. Il n’est pas extrêmement confortable à porter, sans être désagréable non plus.

Enfin, l’isolation est plutôt mauvaise, là aussi c’est un défaut à imputer au format supra-auriculaire. Les bruits extérieurs sont extrêmement perceptibles, mais il est également très mal isolé dans l’autre sens, vos voisins de siège pourront sans aucun problème identifier la musique que vous écoutez.

7B0A7747-4

© Arnaud Laurent

Pour conclure, c’est un casque en demi-teinte que nous livre Philips, certains points sont plutôt bons, comme l’intégration du DAC et la connexion Lightning, qui fonctionne plutôt bien au final (et se révèle tout aussi fiable qu’un casque jack). Il y a de nombreux défauts, comme un design un peu trop “cheap” pour le prix demandé. Notera également l’incompatibilité totale avec les appareils non-iOS, même l’iPod nano, équipé d’un port Lightning, n’est pas compatible.

Le son possède une signature un peu trop marquée, et ne s’adaptera pas à tous les types musicaux. Reste qu’à 249€ le casque nous semble cher pour ce qu’il est … mais, parce qu’il y a toujours un mais, il est disponible pour 179€ sur Amazon, ce qui le ramène à un excellent rapport qualité/prix. Et au moins, vous aurez déjà un casque “iPhone 7 ready”.

Journaliste high-tech Le Soir (Belgium-iPhone et Geeko), les nouvelles technologies me passionnent depuis mon plus jeune âge. J’ai déjà fait tomber mon Apple Watch dans mon café.
Suivez-moi sur Twitter : @Arn_Lau

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>