La SNCB teste le Wi-Fi à bord de certains trains

Par posté le 25 février 2016

Grande révolution pour certains usagers de la SNCB friands de se connecter à Internet durant leurs voyages… Mais tout n’est pas encore joué.

Crédit photo: DR

Crédit photo: DR

La SNCB a annoncé ce jeudi matin lors d’une conférence de presse qu’il est désormais possible de surfer sur Internet à bord de certains trains à l’aide d’une connexion Wi-Fi.

Concrètement, la société de chemins de fer offre la possibilité à ses clients de tester le Wi-Fi dans deux de ses trains “IC” sur la ligne Ostende-Eupen (dans les deux sens).

Les deux trains qui proposent ce service sont reconnaissables grâce aux autocollants “Free WiFi – Test zone” placés sur les fenêtres des deux voitures où le Wi-Fi est disponible gratuitement (voir photo ci-dessus).

Connexion en deux clics

Pour se connecter gratuitement dans l’un des trains “WiFi test” de la SNCB, il suffit tout simplement d’activer la connexion WiFi de son smartphone, sa tablette ou son ordinateur et de se connecter sur l’antenne nommée B-Train Guest. C’est tout. Rien de plus simple… Encore faudra-t-il examiner en pratique que le réseau sans fil ne soit pas rapidement saturé…

Deux objectifs pour la SNCB

À l’issue de ce test, la SNCB mesurera la faisabilité technique ainsi que la plus-value pour les clients.

Journaliste high-tech spécialisé dans l’actualité Apple et le monde de l’entrepreneuriat. Je suis également community manager au Soir.be.

Suivez-moi sur Twitter : @alexcolleau

4 Comments

  1. Axel

    25 février 2016 at 11 h 33 min

    Encore faut-il que la connexion internet se fasse autrement que par un carte 3/4G sinon, ce sera très vite saturé.
    Bonne initiative de la SNCB.

    • Guy Bartet

      25 février 2016 at 18 h 27 min

      Ils écrivent WiFi, donc ce n’est pas 3G/4G

  2. Guy PAULUS

    25 février 2016 at 14 h 06 min

    Ce qui serait vraiment formidable de la part de la SNCB , c’est qu’elle teste un système qui ferait arriver les trains à l’heure !!!!

  3. Jc du Cru

    25 février 2016 at 18 h 37 min

    1. Quand cessera-t-on d’inonder de micro-ondes les personnes qui n’ont rien demandé ? Déjà qu’on doit respirer les particules fines et les NOx des voitures et autobus.
    2. Quelle est la nécessité d’être “connecté” en permanence ? Dans le train, tout ce qui urgent devra attendre l’arrivée du train ! Pourquoi émettre de la pollution électronique supplémentaires ?
    L’argent dépensé dans ce projet serait plus utile à améliorer le trafic ferroviaire ! La SNCB n’a pas pour métier d’être un opérateur de télécom pour les usagers.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>