Avec l’application onoff, plusieurs numéros avec une seule carte SIM

Par posté le 24 février 2015

L’application onoff permet d’obtenir plusieurs numéros de téléphone sur une seule carte SIM. Le service permet pour l’instant d’obtenir uniquement des numéros français, mais il devrait s’étoffer par la suite.

onoff

Crédit photo: Youtube

L’application onoff qui permet de disposer de plusieurs numéros de téléphone sur une seule carte SIM grâce au «cloud», est désormais disponible en version béta sur l’App Store, a annoncé mardi le fondateur de la start-up, Taïg Khris.

«Cette application permet d’ajouter instantanément un deuxième numéro ou plus sur son téléphone, et de profiter de toutes ses fonctions comme les SMS ou le répondeur», a expliqué le CEO d’onoff Telecom lors d’un point-presse.

L’animateur TV et champion de roller, vainqueur des X Games et un temps recordman du monde du saut en longueur avec 29,42 mètres, a créé onoff Telecom afin de faire évoluer l’usage des numéros de téléphone mobile en accord avec les nouvelles capacités offertes par les smartphones.

«Dans le cas par exemple d’une femme qui reçoit des SMS insistants de la part de chauffeurs d’Uber, cela peut être pratique d’avoir un numéro supplémentaire même pour dix minutes», a souligné Taïg Khris.

Accessibles depuis n’importe quel smartphone sur lequel a été téléchargé l’application, ces numéros appelés «cloud numbers» fonctionnent quelle que soit la carte SIM ou l’opérateur mobile de l’utilisateur.

«Le numéro n’est plus logé dans la carte SIM mais dans le cloud, du coup si on n’a plus de batterie on peut prendre le téléphone de quelqu’un d’autre et en se connectant sur l’application, et être joignable sur son numéro de téléphone virtuel», a détaillé Taïg Khris.

A l’issue de la phase de lancement, un numéro onoff coûtera 2,99 euros par mois, le paiement s’effectuant par les plates-formes App Store ou Google Play, qui hébergera sous peu l’application.

Les utilisateurs auront également la possibilité de choisir des numéros faciles à retenir pour la somme de 9,99 euros par mois.

L’application onoff devrait s’adresser en priorité aux personnes qui paient deux forfaits pour avoir des numéros personnel et professionnel, mais les possibilités en terme de cloisonnement de la vie privée sont évidemment présentes.

La société n’a pour l’instant pas conclu de partenariat avec un des quatre grands opérateurs français, «mais des discussions sont en cours», selon son CEO.

Pour financer son projet, Taïg Khris a levé un million d’euros auprès d’une cinquantaine d’amis et de connaissances dont l’ancien rugbyman international Fabien Pelous.

Accessible dans d’autres pays prochainement

Un développement à l’international est d’ores et déjà prévu, ce système offrant notamment la possibilité de se faire appeler sur son numéro français à l’étranger sur une carte SIM locale et ainsi d’éliminer les frais éventuels d’itinérance (roaming).

Une offre à destination des entreprises, qui pourront par ce biais se constituer des flottes de numéros temporaires, sera dévoilée ultérieurement.

Service comparable en Belgique lancé en décembre dernier

En Belgique, une application nommée Bizz Switch a été lancée par Proximus en décembre dernier. Destinée aux indépendants et professions libérales, elle permet d’utiliser deux numéros sur un même smartphone avec un seul abonnement de GSM. Le service est accessible pour 7 euros/mois (hors T.V.A.).

Avec AFP.

Présentation en vidéo :


Journaliste high-tech spécialisé dans l’actualité Apple et le monde de l’entrepreneuriat. Je suis également community manager au Soir.be.

Suivez-moi sur Twitter : @alexcolleau

Un commentaire

  1. Fred

    24 février 2015 at 14 h 09 min

    Sauf erreur, le gsm qui se coupe est un iphone 6 et celui du chauffeur qui est chargé est un samsung!
    Sympa Taïg!

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>