L’iPhone 6 vaut-il le coup d’être acheté si l’on a déjà un iPhone 5s? J’ai pu me faire un avis après l’avoir testé durant deux semaines. Voici mon compte-rendu.

GetContentCA12X75N
Crédit photo : AFP.

Cela fait exactement deux semaines que j’ai mis la main sur mon nouvel iPhone 6. Après vous avoir donné mes impressions à chaud après quelques heures d’utilisation, il est maintenant temps de vous donner un avis plus complet sur le nouveau smartphone d’Apple.

De bien jolies formes arrondies :

Pour rappel, j’ai mis la main sur un iPhone 6 gris-sidéral avec une capacité de stockage de 64 Go. C’est la toute première fois que j’ai choisi un iPhone de cette couleur après avoir eu uniquement des iPhone de couleur blanche depuis l’iPhone 3G (2008). Et si la couleur gris-sidéral ne m’avait pas vraiment convaincu sur l’iPhone 5s l’année dernière, je trouve qu’elle va à merveille au dernier-né d’Apple. Du coup, je ne regrette absolument pas mon choix, même si la version “Silver” reste très belle…

Concernant les formes du nouvel iPhone, inspirées de celles des iPad, elles sont d’une part très agréables au regard et d’autre part, elles offrent une excellente prise en main, malgré que l’appareil soit plus large (67 mm contre 58,6 mm pour l’iPhone 5s) et plus haut (138,1 mm contre 123,8 mm) . Et si une sensation de finesse est au rendez-vous (on passe de 7,6 mm à 6,9 mm), ce n’est en revanche pas le cas concernant le poids du nouvel iPhone. En fait, l’iPhone 6 est légèrement plus lourd (129 g contre 112 g), mais ce changement ne se ressent pas vraiment lors de la première prise en main. En résumé, l’iPhone 6 est plus large, plus haut, plus fin et légèrement plus lourd.

J’ajouterai encore deux choses :

– l’intégration de l’écran, dont les bords sont pour la première fois incurvés, dans le châssis de l’appareil, est superbement réalisé. Cela donne une impression que l’écran est davantage bord à bord par rapport aux précédents modèles d’iPhone;

– le déplacement du bouton “Power” du haut vers le bord droit de l’appareil me semple encore plus pratique à utiliser, plus facile d’accès.

Un écran très confortable :

L’écran de l’iPhone 6 Plus, aussi superbe soit-il, me paraît un peu trop grand à utiliser au quotidien. Je n’avais pas envie de commencer à utiliser mon iPhone à deux mains à tout bout de champ. C’est pour cette raison que j’ai préféré choisir l’iPhone 6 avec un écran “plus petit”, mais on passe tout de même de 4 à 4,7 pouces et ce changement est tout de même très important. Je ne vais pas tourner autour du pot : après avoir utilisé un écran de cette taille durant deux semaines, je n’imagine pas retourner sur un écran dont la taille est inférieure. J’ai d’ailleurs eu l’occasion ce vendredi de reprendre en main un iPhone 5 et sa taille d’écran m’a semblé “rikiki”.

Bref, le grand écran de l’iPhone m’a permis de reprendre du plaisir à utiliser mes applications. Surtout celles dont l’affichage a déjà été optimisé. Il y a plus de contenus affichés sur les applications. C’est indéniablement plus confortable au quotidien. Même sentiment pour ce qui est des jeux vidéo, je me surprends en effet maintenant à laisser mon iPad de côté… L’iPhone 6 ne bénéficie pas du grand écran de l’iPhone 6 Plus, mais sincèrement, cela suffit pour prendre du plaisir à certains jeux… D’autant que l’affichage est superbe, sans parler de la fluidité offerte avec le nouveau “moteur” de l’iPhone 6.

L’écran de l’iPhone 6 est-il difficile d’accès à certains endroits? Je ne l’ai pas vraiment constaté. Mais il faut dire que j’ai de grandes mains… Et si jamais cela pose un problème aux personnes ayant de petites mains, Apple a pensé à tout : un double “tap” sur le bouton “Home” permet de faire descendre l’affichage de l’écran d’un tiers permettant ainsi de faciliter l’accès aux icônes d’applications se trouvant sur la première ligne de l’écran d’accueil d’iOS. Personnellement, je n’utilise jamais cette nouvelle fonctionnalité.

Des performances comparables à l’iPhone 5s :

À vrai dire, je n’ai pas vraiment trouvé une grande différence avec mon ancien iPhone (5s). Pour mon usage au quotidien, j’estime qu’il a la même fluidité. Et c’est tant mieux, dans la mesure où le prédécesseur de l’iPhone 6 s’en sortait déjà très bien à ce niveau. J’ai tout de même constaté que l’appareil chauffe beaucoup moins que sur l’iPhone 5s lors de parties de jeux vidéo où le processeur graphique est soumis à rude épreuve…

Un appareil photo plus puissant :

Le capteur photo de l’iPhone 6 n’a pas évolué en nombre de mégapixels (il a toujours 8 millions de pixels). En revanche, son stabilisateur électronique a été revu et permet de capturer des photos avec une meilleure qualité d’image (un meilleur piqué), surtout à basse luminosité. Sur le terrain, ces améliorations se vérifient : l’exposition est maîtrisée sous toutes les conditions de lumière (même au flash), le rendu des couleurs est plus naturel et plus contrasté et, surtout, l’autofocus est nettement plus rapide! J’ai également remarqué que le mode “Rafale” permet de capturer davantage de photos en un minimum de temps. En ce qui concerne l’enregistrement vidéo, l’amélioration de l’autofocus se remarque également et évite des mauvaises surprises lors de l’enregistrement d’un sujet en mouvement.

Une autonomie toujours décevante :

Malheureusement, je n’ai pas constaté de grandes différences par rapport à l’iPhone 5s. Après deux heures d’utilisation, l’appareil a déjà perdu environ 30 % d’autonomie… À mi-journée, l’appareil affiche 50 % d’autonomie restante. C’est véritablement le grand problème de l’iPhone… Et mieux vaut ne pas oublier son chargeur lors de déplacements (en voiture ou au bureau). J’ai hâte que Mophie sorte son étui-batterie pour iPhone 6… Et tant pis si le design de mon appareil va en prendre pour son grade! Apple, il est grand temps que tu règles ce souci. À moins que tu sois de connivence avec les accessoiristes?

Un iPhone à acheter, même si vous avez acheté l’iPhone 5s l’an dernier :

De nombreuses personnes m’ont posé la question et voici ce que je leur réponds : la taille d’écran de l’iPhone 6 justifie à elle seule l’achat du nouvel appareil. Alors s’il s’agit de pouvoir profiter d’un appareil avec un plus grand écran, qui en plus, bénéficie d’une plus grande finesse et d’une prise en main plus confortable, pourquoi s’en priver? Si vous n’avez pas encore d’iPhone mais que vous hésitez entre les modèles 5s et 6, sachez que pour 100 € de plus, vous pourrez profiter de tous ces avantages. Autre argument important : lorsque vous revendrez votre appareil dans un ou deux ans, il se revendra à un prix nettement plus élevé que l’iPhone 5s. Notez que ce dernier se vend déjà pour l’instant, en seconde main, à partir de 400/450 € en fonction de sa capacité de stockage et de son état. Et si vous décidez d’acheter l’iPhone 6, et que vous n’êtes pas à 100 euros près, plongez sur le modèle 64 Go qui vous permet, pour 100 euros de plus, d’avoir une capacité de stockage quadruplée!